Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |23/04/2017

USD 1$ in 108.22 in 114.83
EUR 1€ in 116.05 in 123.16
JPY 100¥ in 99.12 in 105.20
GBP in 138.71 in 147.22

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/04/2017 11:18

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Retrait du sommet Afrique-Monde arabe: "Faux pas" politique (diplomate égyptien)

La Caire- Le retrait du Maroc et de certains pays arabes du 4e Forum Afrique-Monde arabe à Malabo, est "faux pas politique qui relève d'une complaisance plutôt que d'une position politique", estime un diplomate égyptien.

Le quotidien égyptien "El Watan" a révélé, citant un membre du Conseil égyptien des affaires étrangères et ancien Vice-ministre des affaires étrangères, Ahmed Hacene Rakha, que le retrait du Maroc et de certains pays arabes du 4e Forum Afrique-Monde arabe tenu mercredi à Malabo, "faux pas politique qui relève d'une complaisance plutôt que d'une position politique".

"Ceux qui ont dicté au Maroc de se retirer dans le but d'exercer une pression sur l'Union Africaine (UA), doivent savoir que les Africains ne tolèrent une telle attitude, et que cela influerait négativement sur l'image des arabes chez les Africains qui nous considéreront comme des royaumes agissant par complaisance", indique le diplomate égyptien.

Le sommet de Malabo représentait un "rassemblement adéquat" pour parachever les efforts du Secrétaire Général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Abou El Gheit pour "resserrer les rangs des pays arabes, à quelques mois de la tenue à Amman du prochain Sommet arabe", indique le même intervenant.

Pour rappel, le Forum afro-arabe a été couronné mercredi par l'adoption de la " Déclaration de Malabo" qui a mis en avant l'attachement de tous les participants au respect des buts et principes énoncés dans l'Acte constitutif de l'Union africaine, la Charte de la Ligue des Etats arabes, mais aussi la Déclaration officielle à l'occasion du 50e anniversaire de l'UA en 2013, réaffirmant l'engagement à poursuivre les efforts communs pour répondre aux aspirations des peuples arabes et africains, renforcer les relations séculaires entre l'Afrique et le Monde arabe sur la base des intérêts communs, relever les défis et éliminer les obstacles qui entravent le développement de la coopération arabo-africaine.