Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |26/03/2017

USD 61$ in 107.77 in 114.35
EUR 1€ in 116.20 in 123.33
JPY 100¥ in 96.83 in 102.75
GBP in 134.60 in 142.83

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

29/03/2017 20:07

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Plus de 80.900 quintaux de dattes produits à Khenchela

KHENCHELA - La wilaya de Khenchela a enregistré au titre de la saison agricole 2016-2017 une production de 80.940 quintaux de dattes, a-t-on appris dimanche auprès de la direction des services agricoles (DSA).

Cette quantité a été récoltée sur 115.000 palmiers dattiers des 126.758 palmiers répartis sur la zone saharienne de Babar et subsaharienne de Chechar, situés sur une surface de 785 hectares, a précisé à l’APS Ahmed Hemzaoui, chef du service organisation de la production et d’appui technique à la DSA.

La production de dattes n’avait pas dépassé en 2008 les 11.040 quintaux sur une superficie agricole de 65 hectares totalisant 11.500 palmiers dattiers, selon le même responsable.

Plus de 52.000 quintaux de dattes récoltés au titre de la saison agricole actuelle représentent une qualité destinée à la trituration appelé "El Ghers" de meilleure qualité, notamment celles réalisées dans les oasis de Siar et d’El Oueldja dans la commune de Chechar, où le rendement moyen de cette production a atteint 87 quintaux par palmier, a-t-il fait remarquer.

La région Sud de la wilaya de Khenchela réalise également une autre qualité de dattes connue à l’échelle nationale sous le nom "Deglet Nour" dont la production a atteint pendant la même saison 22.780 quintaux en plus d’autres types, en l’occurrence les dattes El Ghers et Degla Beida, a ajouté la même source.

Ce genre de cultures est soutenu par l’Etat, a-t-on indiqué, estimant que le soutien par hectare d’une oasis est estimé à 200.000 DA englobant l’irrigation qui se fait à travers le système du goutte à goutte, ainsi que l’octroi des plants de palmiers, soit entre 100 et 140 plants par hectare, a-t-on signalé à la direction des services agricoles.