Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/03/2017 07:12

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Législatives 2017: L'ANR participe au niveau de 38 circonscriptions électorales (Sahli)

ALGER- Le Secrétaire général du parti de l'Alliance nationale républicaine  (ANR), Belkacem Sahli a fait savoir que sa formation politique "participera aux prochaines  législatives  au niveau de 38 circonscriptions électorales, en attendant que les tribunaux  administratifs tranchent quatre recours introduits".

"Ma formation politique participera au niveau de 38 circonscriptions électorales en attendant  que les tribunaux administratifs tranchent quatre recours introduits",a déclaré M. Sahli à la presse  à la marge de la clôture de la Conférence nationale des bureaux de wilayas et les têtes de listes,  précisant que les listes de son parti étaient constituées principalement de "300 candidats dont 47%  sont des femmes et 86%  des universitaires avec une moyenne d'age de 39 ans".

M. Salhi a expliqué que le programme de sa formation était "de poursuivre les efforts en vue  de réaliser le programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, car nous adhérons tous  à ses réformes pour veiller sur la construction des institutions de l'Etat".

"Le programme électoral de l'ANR repose sur cinq axes, le premier étant le défi politique qui  nécessite, selon M. Salhi, "l'approfondissement des réformes, le renforcement de l'Etat de droit  et  la concrétisation de l'entente nationale escomptée".

Evoquant le domaine économique, Il a précisé que son partis plaidait pour "la diversification  économique".

"L'ANR va appeler, lors de la campagne électorale à poursuivre les réformes au secteurs de  l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et la recherche scientifique et de la justice",  a-t-il conclu.