Elevage: appel à la création de la filière caprine et à sa modernisation

Publié le : mercredi, 08 janvier 2020 16:54   Lu : 66 fois
Elevage: appel à la création de la filière caprine et à sa modernisation

TIZI-OUZOU - Les participants à un séminaire national sur le développement de l’élevage caprin en Algérie, organisé mercredi à l’Institut de technologie moyen agricole spécialisé (ITMAS) de Tizi-Ouzou, ont insisté sur la nécessité de moderniser cette activité et la création de la filière caprine pour prendre en charges des préoccupations des éleveurs.

Lors de ce séminaire organisé par la direction locale de services agricoles, les différents intervenants ont mis en exergue les principales contraintes au développement de l’élevage caprin en Algérie. MM. Oukaci de Tizi-Ouzou, Ounouh de l'association des éleveurs caprin, et Idder de l’Institut technique des élevages (ITELV) ont entre autres cité l’insuffisance de l’offre fourragère, l’absence de complémentation rationnelle, la faible capacité d’infrastructure et de matériel et la mauvaise connaissance de l’élevage caprin.

M. Idder a observé que la conduite traditionnelle de l’élevage caprin, considéré comme une activité secondaire, "ne permet pas d’exploiter pleinement le potentiel productif de nos races et les essais menés par le passé pour améliorer la productivité de la race locale ont été abandonnés en majorité à cause des conditions dans lesquelles les troupeaux ont été menées (manque de moyens et de technicité)". Selon lui la race kabyle donne 1 litre de lait par chèvre et par jour et la race Mzab 2,5 litres.


Lire aussi: Elevage caprin : vers l’importation de chèvres pour améliorer la productivité


Pour améliorer cet élevage M. Oukaci chef de la subdivision agricole de Tizi-Ouzou a proposé la mise en place de la filière caprine, cerner avec précision les zones potentielles de développement de cette activité, élaborer des modèles d’organisation, initier des sessions de formation et de vulgarisation au profit des professionnels.

 

Ce même intervenant a souligné que le choix de la race doit répondre aux objectifs d’élevage et des conditions du milieu. Il a aussi préconisé l’octroi d’aides pour la création de pépinières de chevrettes pour la conduite en intensif ou semi intensif et pour la réalisation des bâtiments d’élevage avec l’équipement nécessaires. La gratuité de l'opération de synchronisation des chaleurs et de l’insémination, contribuerait aussi à améliorer cette activité, a-t-il observé.

M. Ounouh Akli, éleveur caprin de la wilaya de Tizi-Ouzou a insisté sur la valorisation de l’élevage par la création de la filière caprine qui doit bénéficier des mêmes mesures d’encouragement étatiques (subventions) accordées à la filière bovine. Il a également observé l’importance de la formation, de la création de coopératives, de la spécialisation (vente lait, pépinières), d’améliorer la race, et de l’identification et de la traçabilité du cheptel.


Lire aussi: Onze wilayas attendues au séminaire national sur le développement de la filière caprine


Selon les chiffres communiqués par ce même communiquant et par M. Oukaci, la wilaya de Tizi-Ouzou compte 4.640 éleveurs, dont 426 éleveurs spécialisés uniquement dans le caprin avec une taille de 10 à 150 chèvres et dont 246 seulement sont identifiés. 31 éleveurs de 6 communes seulement à savoir Iflissen, Tigzirt, Ferha, Timizart, Aghribs et Azeffoune, livrent 264.550 litres par an à 3 laiteries (Univer Milk, Eurl STLD et Tifra Lait) ce qui représente un taux de 2% seulement de la quantité de lait produite.

Ce séminaire dédiée à la mémoire d’un des doyens de l’élevage caprin a Tizi-Ouzou, Kacioui Belkacem, a été marqué par la signature d’une convention entre la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) et le Conseil de wilaya interprofessionnel caprin de Tiiz-Ouzou offrant des avantages en terme d’assurance (mortalité, maladies) au éleveurs.

Elevage: appel à la création de la filière caprine et à sa modernisation
  Publié le : mercredi, 08 janvier 2020 16:54     Catégorie : Economie     Lu : 66 foi (s)   Partagez