Djellab examine la question de l'écosystème des start-up et les zones économiques spéciales

Publié le : lundi, 16 décembre 2019 19:13   Lu : 0 fois
Djellab examine la question de l'écosystème des start-up et les zones économiques spéciales

ALGER - Le ministre du Commerce, Said Djellab, a examiné lundi au Ghana, la problématique de l'écosystème des start-up et les zones économiques spéciales, a indiqué un communiqué du ministère du Commerce.

A cet effet, Djellab a visité le plus grand incubateur et accélérateur de start-up dans la région de l'Afrique de l'Ouest, à savoir la Meltwater entrepreneurial school of technology (MEST), basée à Accra (Ghana), en marge de sa présence dans ce pays pour participer aux travaux de la réunion des ministres africains du Commerce sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), a expliqué le communiqué.

Cette visite, rentre dans le cadre de la politique de rationalisation des importations, notamment l'importation des services, et la poursuite des travaux lancés par M. Djellab lors de la tenue de la journée nationale des start-up (Algeria-Innov) en septembre dernier, a ajouté la même source.

Accompagné des membres de sa délégation, de l'ambassadeur d'Algérie au Ghana, ainsi que du Secrétaire général du ministère du Commerce, M. Djellab a eu lors de cette visite des explications sur les différentes étapes à assurer pour accompagner les start-up, ainsi que le mécanisme et les méthodes de financement de leurs projets sur une base de critères et termes de référence bien étudiés.

Présente dans plusieurs pays africains notamment en Afrique du Sud, Nigeria, Kenya, Soudan, MEST est une organisation non gouvernemental (ONG) qui assure aux jeunes start-up africaines trois niveaux d'accompagnement, à savoir programme de formation, fonds de financement des projets, ainsi que l'incubation.

Elle assiste également les Gouvernements dans leur stratégie pour la mise en place d'un écosystème favorable à l'émergence des start-up, les mécanismes adéquats pour faciliter le passage au E-paiement, ainsi que la formation des formateurs spécialisées dans l'accompagnement des start-up et le contrôle des market places.

M. Djellab a également visité, dans le même contexte, la zone économique technologique du Ghana (Dawa/ZES) où il avait reçu des explications sur la gestion et la gouvernance du nouveau modèle économique des zones spécialisées et les méthodes de management adoptées dans les pays anglo-saxons avec rentabilité et efficacité.

Djellab examine la question de l'écosystème des start-up et les zones économiques spéciales
  Publié le : lundi, 16 décembre 2019 19:13     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez