La loi de finances 2020 par les chiffres 

Publié le : mercredi, 11 décembre 2019 15:22

ALGER- La loi de finances 2020, signée mercredi par le Chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, prévoit des baisses de 7% des recettes budgétaires et de 8,6% des dépenses budgétaires, soit un déficit budgétaire équivalant 7,2% du PIB et un déficit du Trésor à 11,4% du PIB.

 

Voici les chiffres clés de la loi de finances pour 2020

 

Le cadrage macro-économique du projet de loi a été établi sur la base de :

 

-Un baril de pétrole à 50 dollars et un prix de marché à 60 dollars.

-Un taux de change de 123 DA/dollar

-Un taux d’inflation de 4,08 %.

-Un taux de croissance de 1,8% (contre 2,6% dans les prévisions de 2019).

 

Les Recettes :

 

- Les recettes budgétaires passent à 6.200,3 Mds de DA en 2020 (-7%).

- La fiscalité pétrolière budgétisée s’élève à 2.200,3 Mds de DA (contre

2.714 mds DA en 2019).

- Les recettes fiscales augmentent de 8,6%, passant à 3.029,9 Mds de DA

(contre 2790,5 Mds de DA en 2019).

 

Les Dépenses :

 

- Les dépenses budgétaires se situent à 7773,1 Mds de DA (contre 8557,2 Mds de DA en 2019, en en baisse de 8,6%).

- Les dépenses de fonctionnement s’établissent à 4893,4 Mds de DA (- 1,2% par rapport à 2019).

- La loi prend en charge 33.179 postes budgétaires, dont 16.117 nouveaux postes, devant couvrir le fonctionnement de 1.353 établissements en voie de réception au profit des secteurs de la Santé, l’Education Nationale, l’Enseignement Supérieur et la Formation Professionnelle.

- Les transferts sociaux budgétisés ont été maintenus quasiment inchangés par rapport à 2019, s’établissant à 1.798,4 Mds de DA, soit 8,4% du PIB.

- Les dépenses d’équipement baissent de 20,1 en termes de crédits de paiement et de 39,7% en termes d’autorisation de programme.

- Les crédits de paiement se situent à 2879,7 Mds de DA (contre 3602,7 Mds de DA en 2019) Ils se répartissent en : · 2080,2 Mds de DA, pour le financement des programmes d’investissement (72,2%) · 799,5 Mds de DA pour

les opérations en capital (27,8%).

- La loi enregistre une dotation nouvelle de 569,88 Mds de DA, dont 290,19 Mds de DA au titre du programme neuf et 279,69 Mds de DA dans le cadre de réévaluation du programme en cours de réalisation.

- Le Budget 2020 prévoit un déficit budgétaire de 1533,4 Mds de DA, soit -7,2% par rapport au PIB (contre -1438,1 Mds de DA, soit -6,9% du PIB en 2019).

- Le déficit du trésor se situe à 2435,6 Mds de DA, représentant -11,4% du PIB contre (contre -11,5% du PIB en 2019).

- Recul de la valeur des importations par rapport à 2019, à raison de 12% pour les biens et 16% pour les services.

 

La loi de finances 2020 par les chiffres 
  Publié le : mercredi, 11 décembre 2019 15:22     Catégorie : Economie     Lu : 64 foi (s)   Partagez