Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA

Publié le : lundi, 09 décembre 2019 17:23   Lu : 4 fois
Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA

ALGER- Six (6) unités de recherche scientifique dans le secteur de l'agriculture, du développement rural et de la pêche ont été installées, lundi à Alger, au niveau de l'Institut national de la vulgarisation agricole (INVA), en présence du ministre du secteur, Cherif Omari.

L'installation de ces six unités sur un total de 19 qui seront installées au niveau des différents instituts du secteur, intervient dans le cadre des conventions signées, en novembre, entre les secteurs de l'Agriculture et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

Il s'agit d'unités spécialisées dans les domaines de la protection des végétaux, de l'arboriculture fruitière, des grandes cultures, des cultures maraichères et du développement de la vulgarisation agricole.

Cette installation intervient également en application des décisions du gouvernement visant la promotion de la recherche scientifique dans les différentes secteurs, a indiqué le ministre, soulignant qu'il érigera le savoir et les connaissances en pierre angulaire du secteur.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'une stratégie sectorielle efficiente visant la réalisation du développement durable dans les domaines de l'agriculture, du développement rural, de la pêche et des forets.

Cette installation constitue l'une des principales haltes en vue de donner la priorité aux démarches d'appui et de développement du secteur agricole et d'œuvrer davantage à la consécration du savoir et de l'innovation, en vue de traiter les préoccupations du secteur et renforcer les politiques agricoles en matière de réalisation de la sécurité alimentaire.

Ces unités seront éligibles au financement par la Caisse nationale de la recherche scientifique et du développement technologique dans le cadre de la convention signée entre les deux secteurs.

Ces unités œuvreront au développement des systèmes de production relatifs à la consommation et à l'alimentation, en vue de réduire la dépendance aux pays étrangers, avec une méthodologie scientifique innovante basée sur l'agriculture intelligente et la modernisation des milieux agricole et rural.

Elles contribueront au développement des méthodes de recherche agricole, à la promotion de la recherche et de la formation, à l'assistance technique, à la vulgarisation dans les domaines des fermes pilotes et à l'appui des start-up au profit des jeunes en vue d'encourager l'investissement.

Lors de cette installation, il a été procédé à l'évaluation des besoins financiers de ces unités et à l'adoption du plan financier sur trois ans, pour la gestion de ces unités et l'encadrement des opérations de recherche scientifique.

Il sera procédé ultérieurement à l'installation des unités restantes au niveau de l'institut national de protections des végétaux (INPV), l'Institut technique des cultures maraichères et industrielles (ITCMI) et l'institut technique de l'arboriculture fruitière et de la vigne (ITAFV). La rencontre a été marquée par la distinction du Professeur Salah-Eddine Doumandji, en récompense de ses efforts en matière de développement de l'agriculture.

Le ministre a affirmé l'importance de valoriser les compétences scientifiques et de les assister en matière d'accompagnement des jeunes chercheurs.

Le professeur Doumandji a pour sa part insisté sur l'importance de garantir les moyens matériels et de recherche en faveur des étudiants et des jeunes chercheurs pour leur permettre de réaliser des résultats importants en matière d'innovation, se félicitant de l'existence de compétences scientifiques capables de contribuer aux efforts de développement et de modernisation.

La rencontre scientifique a été rehaussée par la présence du directeur de l'INVA et du directeur de la recherche scientifique et du développement technologique dans les secteurs de l'Agriculture et de l'Enseignement supérieur, en sus de spécialistes dans le domaine.

 

Faciliter les opérations d'approvisionnement des agriculteurs en engrais

 

Répondant à une question de la presse sur la rencontre tenue, dimanche dernier, avec les agriculteurs, consacrée à l'examen de la question d'approvisionnement en engrais et en semences, le ministre a indiqué quedes instructions ont été données pour la prise de toutes les mesures nécessaires à la distribution des engrais aux agriculteurs, une opération essentielle pour augmenter la productivité.

La réunion qui avait regroupé les secteurs de la Défense, l'Energie, l'Intérieur, l'Industrie et le Commerce a été sanctionnée par des décisions visant à faciliter et à accélérer l'acquisition de ces produits pour les mettre à la disposition des agriculteurs, a-t-il fait savoir, précisant que le rythme d'application de ces mesures sera favorable au lancement d'une nouvelle saison agricole dans de bonnes conditions.

S'agissant de la labellisation des produits locaux, le ministre a indiqué que le secteur veillera, en coordination avec les Universités et les spécialistes dans le domaine de la recherche scientifique à la labellisation de tous les produits locaux éligibles.

Plusieurs produits font actuellement l'objet d'étude, à l'instar de l'huile d'olive, les olives, les agrumes, les dattes, le miel et l'oignon.

 

Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA
  Publié le : lundi, 09 décembre 2019 17:23     Catégorie : Economie     Lu : 4 foi (s)   Partagez