OPEP: l'application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l'Algérie

Publié le : dimanche, 08 décembre 2019 18:56   Lu : 5 fois
OPEP: l'application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l'Algérie

ALGER - Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a affirmé dimanche que l'application par l'Algérie de la décision de réduire davantage sa production pétrolière au titre de l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés sera sans incidence sur ses exportations de pétrole et ses ressources en devise.

Dans une déclaration à la presse, en marge d'une rencontre de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG), tenue à Alger, M. Arkab a indiqué que "l'engagement volontaire de l'Algérie à opérer une baisse supplémentaire dans le cadre de l'accord OPEP+ sera sans incidence sur ses capacités à réaliser les différents projets prévus pour l'année 2020, sur ses ressources en devise et sur les contrats conclus avec ses clients".

Lors de leur récente réunion tenue les 5 et 6 décembre à Vienne, les pays OPEP et non OPEP ont décidé de réduire encore leur production pétrolière de 1,2 million de barils/jour à 1,7 million de barils/jour, une décision approuvée par l'ensemble des pays membres de l'accord de coopération.

Concernant les quotas de réduction de la production pétrolière fixés pour chaque pays, le ministre a souligné que certains pays avaient volontairement accepté de baisser leur production encore à des niveaux plus bas que ceux fixés par l'OPEP, à l'instar de l'Arabie Saoudite avec une baisse s'élevant à 167 000 barils/jour, et des Emirats arabes unis avec 55 000 barils/jour.


Lire aussi: Réunion Opep+: réduire la production du pétrole à hauteur de 500.000 barils/jour


M. Arkab a indiqué que la baisse supplémentaire de la production pétrolière de l'Algérie est de l'ordre de "12 000 barils/jour".

Concernant la succession de l'Algérie au Venezuela à la tête de l'OPEP à partir du 1er janvier 2020, M. Arkab a indiqué que les pays membres de l'organisation qualifient 2020 de l'année des défis.

L'Algérie aura à jouer un rôle important dans le rapprochement des vues, de par son rôle dans le volet technique, avec la présence de 8 experts algériens travaillant de façon permanente au sein de l'organisation, a-t-il observé.

OPEP: l'application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l'Algérie
  Publié le : dimanche, 08 décembre 2019 18:56     Catégorie : Economie     Lu : 5 foi (s)   Partagez