Nécessité de projets-pilotes pour développer l'hydrogène renouvelable

Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 19:12   Lu : 17 fois

ALGER- Le commissaire aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique, Noureddine Yassaa, a recommandé jeudi à Alger le lancement de projets-pilotes pour développer l’hydrogène renouvelable, en y associant les opérateurs économiques et les universitaires.

Interrogé par l'APS en marge de la 3ème édition du Symposium international sur l'hydrogène renouvelable, le même responsable a fait savoir que ces projets-pilotes permettront d'étudier des business-models à mettre en place et les technologies à développer pour une meilleure exploitation du potentiel algérien dans le domaine des énergies renouvelables.

Il a ainsi souligné la présence d'un volet "hydrogène durable" au sein de la stratégie nationale des énergies renouvelables que le commissariat national compte mettre en place.

Selon M. Yassaa, le développement de l'utilisation de l'hydrogène dans les énergies renouvelables devrait permettre de faire face à l'aspect intermittent des énergies renouvelables et constituer une solution de stockage des excès énergétiques.

"De plus, l’Algérie possède des infrastructures de transport de gaz grâce auxquels l’hydrogène pourrait être exporté lorsque la ressource de gaz naturel se réduira", a-t-il expliqué, notant que ce gaz constitue une"réelle alternative", faisant partie des priorités de programmes des organisations internationales.

L'hydrogène durable consiste en la production d’hydrogène à partir de ressources énergétiques renouvelables.

"Cet hydrogène peut être utilisé en faveur de différentes applications telles que le transport, le chauffage, l’industrie et même l’agriculture", a fait savoir M. Yassa.

Pour rappel, le commissariat national aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique (CEREFE) est placé sous tutelle du Premier ministère avec pour objectif d'insuffler une dynamique nouvelle et une synergie entre l’ensemble des intervenants en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables en Algérie.

Selon M. Yassaa, le CEREFE travaillera avec l’ensemble des intervenants des différents secteurs pour la promotion du recours aux énergies renouvelables dans toutes leurs formes, notamment l’hydrogène, ainsi que l'efficacité énergétique.

Nécessité de projets-pilotes pour développer l'hydrogène renouvelable
  Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 19:12     Catégorie : Economie     Lu : 17 foi (s)   Partagez