Algérie - Gabon: instauration de nouveaux mécanismes pour densifier les échanges commerciaux

Publié le : mardi, 12 novembre 2019 19:50   Lu : 9 fois
Algérie - Gabon: instauration de nouveaux mécanismes pour densifier les échanges commerciaux

ALGER - L'Algérie envisage de mettre en place de nouveaux mécanismes pour densifier ses échanges commerciaux avec le Gabon, a indiqué mardi à Libreville le ministre du Commerce Said Djellab.

"Pour renforcer davantage la coopération économique et commerciale entre les deux pays à même de l'ériger en modèle d'intégration économique africaine, nous comptons prochainement mettre en place un certain nombre de mécanismes qui devront densifier cette relation", a déclaré M. Djellab lors d'une rencontre d'affaires algéro-gabonaise en marge de l'exposition spécifique des produits algériens qui se tient à la Libreville du 12 au 17 novembre.

Il s'agit, en premier lieu, de mettre en place un conseil d'hommes d'affaires algéro-gabonais qui sera "l'instrument privilégié", selon le ministre, pour renforcer les relations économiques et commerciales entre les communautés d'affaires des deux pays et ce, à travers l'échange permanent de visites d'hommes d'affaires, l'identification des opportunités d'affaires ainsi que l'échange d'expérience et d'expertise en matière de politique commerciale.

En outre, un intérêt particulier, poursuit-il, sera accordé à la redynamisation de la diplomatie économique qui aura pour mission de promouvoir le "made in Algeria" à travers, notamment, la multiplication des manifestations économiques et foires et créer les conditions nécessaires à l'émergence et au développement des réseaux commerciaux.

Le ministre a souligné également la nécessité de mettre en place un cadre approprie de suivi, d'évaluation et de propositions, pour cette coopération algéro-gabonaise.

"Il est clair que l'examen des échanges commerciaux entre les deux pays ne reflète pas l'excellence des relations politiques, néanmoins, la volonté affichée par les hautes autorités de nos deux pays et l'intérêt réciproque manifesté par les hommes d'affaires nous donnent aujourd'hui l'espoir de croire à un avenir prometteur", a avancé M. Djellab.         

"Dans cette perspective et compte tenu des atouts dont bénéficient nos deux pays et la sauvegarde des intérêts réciproques, l'Algérie pourrait valablement constituer une plateforme des produits gabonais vers l'Europe, de même que le Gabon, en tant que pays pivot dans l'Afrique centrale peut constituer pour nous une porte d'entrée vers la région", ajoute-t-il.

Dans ce sens, le ministre a réaffirmé la volonté de l'Algérie de donner un "véritable élan" aux actions visant à accélérer la tendance d'intégration intra-africaine.

"Ce programme (d'expositions à l'international) traduit de manière claire et franche notre approche africaine que nous comptons mettre en évidence et la déployer de manière à poser définitivement les jalons d’un tissu industriel et commercial qui nous permettra de tracer notre parcours de développement économique inclusif", a-t-il relevé.

Cette approche africaine repose sur certains "préalables" la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), qui vise à promouvoir le développement du potentiel économique africain et de contribuer à l'intensification du commerce intra-africain et au développement des économies respectives pour améliorer la prospérité des peuples africains.

"Les potentiels sont disponibles. Et ils sont considérables. Notre enjeu à nous tous est donc de mobiliser nos ressources et moyens pour rendre profitable cette situation favorable et la mener vers une situation plus ambitieuse qui se traduit au sein d'une intégration économique et d'une zone de libre-échange panafricaine", a-t-il noté.

Rappelant que l'édition 2018 de l'exposition de produits algériens au Gabon a été couronnée par la signature de 20 contrats de partenariat, M. Djellab a salué la participation "imposante" des entreprises algériennes de cette nouvelle édition et qui représente "un échantillon très large et très diversifié des différents secteurs d’activité de l’économie algérienne aussi bien du secteur public que du secteur privé".

Algérie - Gabon: instauration de nouveaux mécanismes pour densifier les échanges commerciaux
  Publié le : mardi, 12 novembre 2019 19:50     Catégorie : Economie     Lu : 9 foi (s)   Partagez