Formation professionnelle : des réformes en perspective pour améliorer le secteur

Publié le : dimanche, 03 novembre 2019 18:06
Formation professionnelle : des réformes en perspective pour améliorer le secteur

OUARGLA - De nouvelles réformes vont être introduites prochainement dans le secteur de la formation professionnelle afin d’améliorer le système de formation, a annoncé, dimanche depuis Ouargla, Mouloud Belaouinet, directeur central au ministère de la formation et de l’enseignement professionnels.

"Des réformes seront introduites prochainement pour améliorer le système et les conditions de la formation professionnelle et atteindre une formation de qualité", a indiqué M. Belaouinet à l' ouverture d’une conférence régionale ayant regroupé à l’institut de formation professionnelle "Salah Eddine El-Ayoubi" les directeurs des établissements de la formation des wilayas du Sud relevant de la zone d’Ouargla.

Ces réformes s’articulent autour du perfectionnement de la ressource humaine (encadreurs et corps administratif) des établissements de formation, l’intégration des contractuels, l’accès à la promotion et l’ouverture de postes supérieurs, ainsi que l’amélioration des conditions de travail par l’acquisition de moyens et équipements au diapason des cursus de formation appliquée.

Dans le but d’atteindre un encadrement qualitatif, le même responsable a fait part de l’ouverture, durant la saison de formation en cours, de 1.600 postes budgétaires pour le recrutement de formateurs et agents d’administration au profit des wilayas relevant de la zone d’Ouargla (Ouargla, Adrar, Tamanrasset, Illizi, El-Oued et Ghardaïa).

Il a mis l’accent, à ce titre, sur l’ouverture du secteur sur son environnement à travers des conventions de partenariat avec les entreprises établies dans les régions, en vue d’assurer aux stagiaires la formation par apprentissage et leur placement.

M.Belaouinet a fait état, en outre, de l’avancement atteint par la commission ministérielle, récemment mise en place, chargée du suivi et de la mise en œuvre, avec le concours des ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, du Baccalauréat professionnel, en vue de conférer plus d’attractivité et d’intérêt à la formation, de lutter contre la déperdition scolaire et de former une main-d’œuvre qualifiée en cycle court.

Selon les explications fournies par le même responsable, les réformes portent également sur la création de clubs culturels et sportifs au niveau des établissements de la formation pour permettre l’émergence des talents, en leur ouvrant des perspectives de participation dans diverses activités.

Ces réformes s’inscrivent, a-t-il dit, dans le cadre du plan visant la diversification des formules et dispositifs de formation et l’adaptation de la formation, notamment la formule d’apprentissage, avec les exigences des secteurs d’activités et du marché de l’emploi.


Lire aussi:  Plus de 200.000 nouveaux stagiaires rejoindront dimanche les instituts de formation professionnelle


Cette rencontre de deux jours est aussi mise à profit pour échanger les idées et expériences entre participants, arrêter une stratégie de formation, notamment dans les wilayas du Sud, et examiner les voies à même de satisfaire les besoins du marché de l’emploi par une formation de qualité aux stagiaires, ont indiqué les organisateurs.

Formation professionnelle : des réformes en perspective pour améliorer le secteur
  Publié le : dimanche, 03 novembre 2019 18:06     Catégorie : Economie     Lu : 177 foi (s)   Partagez