Sommet sur les investissements en Afrique: l'Algérie choisie pour jouer un rôle "clé"

Publié le : mardi, 29 octobre 2019 16:17   Lu : 11 fois
Sommet sur les investissements en Afrique: l'Algérie choisie pour jouer un rôle "clé"

ALGER - L'Algérie est l'un des 19 pays africains choisis pour jouer un rôle "clé" dans le prochain sommet sur les investissements en Afrique qui se tiendra à Londres prochainement, a indiqué mardi à Alger, l’envoyé économique du Premier ministre britannique en Algérie, Lord Risby.

Lors de l'ouverture du 2e Forum Algéro-britannique sur la cybersécurité, organisé au Centre international des conférences (CIC), Lord Risby a souligné que le Royaume-Uni s’apprête à organiser le 20 janvier prochain à Londres, le Sommet sur les investissements en Afrique, où des entreprises, des gouvernements et des institutions internationales seront réunis pour présenter et promouvoir l'ampleur et la qualité des opportunités d'investissement en Afrique.

"L'Algérie est l'un des 19 pays africains choisis", a-t-il dit, pour jouer un rôle "clé" dans ce sommet, en tant que partenaire, où elle devra présenter ses projets futurs en matière de diversification économique pour amener les investisseurs britanniques potentiels à "penser à investir en Algérie" et pour créer davantage de partenariats "gagnant-gagnant".

Par ailleurs, la présidente du Conseil d’affaires algéro-britannique, Olga Maitland, intervenant sur le thème du jour à savoir la cybersécurité, a plaidé pour le "partage des expériences" entre les pays, notamment avec l’Algérie pour réduire les risques d’intrusion et d’attaques informatiques.

Mme Maitland a déclaré que "la gestion du risque et des menaces est une affaire de discipline", mettant en exergue la nécessité de "partager les expériences et de mettre à profit les connaissances mutuelles".

Pour elle, la réciprocité demeure "la clé" de la sécurité individuelle et collective, estimant que ce Forum, deuxième du genre après celui de mai 2018, a été organisé suite à l’augmentation "significative" du nombre des attaques perpétrées à travers le monde.

"Nous sommes tous témoins de leurs impacts graves et sérieux qui affectent, à l’échelle mondiale, tous les aspects de la vie quotidienne", a-t-elle précisé, insistant sur le fait que les menaces de cyber-attentat peuvent déstabiliser n'importe quelle entreprise, voire réduire à néant l’activité de certaines d’entre-elles.


Lire aussi: l’Algérie est un "partenaire stratégique" en matière de sécurité énergétique


Evoquant les cyber-menaces à savoir le cyber-espionnage, le cyber-terrorisme, la cybercriminalité, le cyber-activisme et la cyberguerre, le représentant du ministère de la Défense nationale a indiqué que ce type de menaces peut non seulement toucher la personne en perdant son identité, sa confidentialité, son intégrité, elles peuvent aussi viser l’organisme et l’Etat à travers sa souveraineté qui pourrait être touchée.

Pour conclure, il a appelé à considérer la cyber-sécurité tout au long du cycle de vie du système, intégrer la cyber-sécurité dans l’organisation, cloisonner les systèmes et "isoler" ceux sensibles, investir et développer dans des solutions propres et coopérer (nationale et internationale).

Dans une déclaration à la presse, le directeur-général de Cisco-Algérie, Karim Sid Ahmed, a indiqué que l’idée aujourd’hui est d’aller vers la cyber-sécurité dans les pays. "Une thématique qui revient très souvent, vu les dangers qui guettent les Etats, les entreprises et les banques", a-t-il déclaré, notant l’importance d’"alerter l’opinion publique sur l’ensemble des menaces qui puissent exister avec la technologie".

M. Sid Ahmed a fait savoir que le but du Forum est de présenter la stratégie de la cyber-sécurité et de se pencher notamment sur la partie technique pour expliquer, a-t-il dit, quelles sont les menaces et comment arrive-t-on à les détecter.

Pour lui, il est important de procéder à des échanges d’expertises avec les britanniques, former les jeunes algériens et transférer les compétences des uns et des autres.

Sommet sur les investissements en Afrique: l'Algérie choisie pour jouer un rôle "clé"
  Publié le : mardi, 29 octobre 2019 16:17     Catégorie : Economie     Lu : 11 foi (s)   Partagez