Les changes commerciaux russo-africains avoisinent 20 milliards d'euros/an

Publié le : mercredi, 23 octobre 2019 13:49   Lu : 2 fois

SOTCHI (RUSSIE)- Le président russe, Vladimir Poutine, a indiqué mercredi à Sotchi (Russie) que les échanges commerciaux russo-africains avoisinaient 20 milliards d’euros annuellement, affirmant qu'ils étaient "en deçà" du niveau souhaité par les deux parties.

Dans une allocution à l'ouverture des travaux du 1er Sommet Russie-Afrique, en présence d’une cinquantaine de Chefs d’Etats et de Gouvernements de pays africains, dont le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, le président russe a affirmé que "les échanges commerciaux et économiques entre la Russie et l’Afrique ont doublé ces dernières années pour atteindre les 20 milliards d’euros, mais ce montant reste très peu par rapport aux potentialités existantes".

Il a, dans ce contexte, appelé au renforcement de la coopération pour la diversification des relations commerciales et économiques entre la Russie et les pays africains.

Poutine qui copréside les travaux du Forum avec le président d’Egypte, Abdelfattah Al-Sissi, dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l'Union africaine (UA), a appelé donc a, par ailleurs, salué l’accord de création de la Zone de libres échanges africaine (ZLECAF).

Il a estimé que la ZLECAF pourrait être un moyen pour dynamiser les échanges, notamment avec l’Union économique Eurasiatique, dont la Russie pourrait également y contribuer y bénéficier.

Dans ce sens, il a annoncé la signature d’un accord à l’issue du Sommet entre l’Union Africaine et l’Union économique Eurasiatique dans le domaine commercial.

Pour sa part, le président Al Sissi a souligné la nécessité de l’ouverture des pays africains sur les marchés internationaux, dont, celui de la Russie, ajoutant que la transformation économique de l’Afrique, l’amélioration du climat des affaires, ainsi que la préservation de la sécurité et la stabilité de la région "sont des nécessités pour lesquelles les pays africains doivent travailler".

Après l’ouverture économique régionale attendue entre les pays africains dans le cadre de la ZLECAF, "les marchés de l’Afrique doivent s’ouvrir davantage à d’autres régions du monde pour dynamiser leurs échanges et leurs économies", a insisté le président égyptien.

En outre, Al Sissi a appelé les institutions monétaires et financières mondiales à alléger et faciliter l’accès au financement des projets en faveur des pays africains, en précisant que la rencontre Russie-Afrique pourrait aboutir à des projets en communs "concrets", dont les populations africaines et russe seront bénéficiaires.

Le Chef de l'Etat, M. Bensalah conduit une délégation de haut niveau composée du ministre des Affaires Etrangères, Sabri Boukadoum, le ministre des Finances, Mohamed Loukal et le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab.

Les changes commerciaux russo-africains avoisinent 20 milliards d'euros/an
  Publié le : mercredi, 23 octobre 2019 13:49     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez