2020 devra être l’année d'un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Publié le : mardi, 22 octobre 2019 09:53
2020 devra être l’année d'un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

ORAN- Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé lundi à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie.

Au terme des travaux d’une rencontre nationale des professionnels du secteur du tourisme, le ministre a souligné que l’année prochaine devra être celle d'une véritable relance du secteur du tourisme en Algérie avec plus de performance, de concurrence et d'attractivité et une plus grande présence sur le marché intérieur et étranger.

"Nous œuvrons à l’avenir à avoir des espaces de concertation entre acteurs du secteur du tourisme pour une communication permanente entre l’administration et les acteurs sur le terrain", a déclaré le ministre.

S’adressant aux participants à cette rencontre, il a affirmé "nous demeurons ouverts à vos propositions, initiatives et idées pour soutenir le dynamisme du développement du tourisme en Algérie et nous œuvrerons à le répercuter sur le terrain".

"Nous sommes au cœur de la saison du tourisme saharien que nous tentons avec vos contributions, d'impressionner les touristes du pays et de l’étranger et impulser une nouvelle dynamique au secteur", a-t-il ajouté, soulignant que "la concrétisation de cet objectif ne sera possible qu'avec votre adhésion totale à cette opération et la prise d’initiatives et dispositions pour satisfaire les consommateurs, donner une image reluisante du tourisme saharien en Algérie".

Les participants à cette rencontre ont émis des recommandations dont celles de création de portails pour faire connaître les actions des wilayas de promotion et de commercialisation du produit touristique local, d’obliger tous les hôtels au niveau national de créer des sites électroniques pour la réservation et le paiement et de recruter des photographes et cadres en technologies dans les établissements touristiques.


Lire aussi : Le ministre du Tourisme insiste sur une présence accrue de l'ESHRA d''Oran sur le marché de la formation


Les recommandations ont porté également sur "l'accélération de la révision du système juridique relatif au paiement électronique", "la volonté politique réaffirmée avec des mesures pragmatiques pour assurer la stabilité à la tête des structures du secteur" et "la publication des procédures d'octroi de visas aux touristes par le ministère de tutelle, outre l'application de la loi portant sur les bureaux de change.

Les participants ont appelé aussi à réviser la structure des offices touristiques sur le plan juridique et réglementaire et le mode de leur financement, à élaborer un statut du guide touristique et à coordonner les actions avec les agences touristiques, les hôtels et autres.

Cette rencontre d’une journée a comporté quatre ateliers abordant, entre autres, l’attractivité de la destination Algérie, la promotion et la commercialisation touristique, le management des hôtels, le soutien de l’investissement touristique et l’impact du numérique sur le secteur touristique.

Cette rencontre, à laquelle ont assisté 300 participants dont notamment les professionnels du secteur du tourisme des wilayas du pays, a été mise à profit pour honorer des opérateurs ayant contribué au développement du tourisme.

2020 devra être l’année d'un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie
  Publié le : mardi, 22 octobre 2019 09:53     Catégorie : Economie     Lu : 89 foi (s)   Partagez