Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures

Publié le : dimanche, 20 octobre 2019 19:42   Lu : 105 fois

ALGER - Le ministre du Commerce, Said Djellab a appelé, dimanche à Alger, le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume des exportations hors hydrocarbures de l'Algérie, particulièrement dans les domaines des produits agroalimentaires et du tourisme, notamment après la suppression de la règle 51/49, a indiqué un communiqué du ministère.

S'exprimant lors d'une réunion avec le Directeur exécutif du programme de commerce de l'université de Harvard, Craig Vangrasstek, en présence de l'ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, John Desrocher, M. Djellab a mis l'accent sur l'importance de bénéficier de l'expérience américaine en matière d'export, les Etats-Unis étant l'un des premiers fournisseurs du marché algérien, et d'ouvrir de nouvelles perspectives de partenariat en vue de booster la croissance économique dans le cadre de la stratégie du gouvernement visant à réguler les équilibres de l'économie nationale,  préserver les réserves de change et à promouvoir le commerce algérien.

Le ministre a évoqué plus particulièrement les propositions relatives à la concrétisation des investissements américains dans le Sud algérien, notamment en ce qui concerne les décisions du gouvernement portant création des zones d'activités dans les wilayas frontalières.         

L'expert américain, en visite en Algérie du 20 au 23 octobre, a affirmé, pour sa part, que l'Algérie était un partenaire économique important pour les Etats-Unis en Afrique du Nord, ajoutant que son pays œuvrait à honorer ses engagements vis-à-vis de la partie algérienne en boostant et en accompagnant l'investissement et le partenariat à travers les consultations des experts en la matière.

Au cours de sa visite en Algérie, l'expert animera plusieurs conférences et consultations au profit des étudiants de l'Ecole nationale supérieure de statistiques et d'économie appliquée (ENSSEA) de Koléa.

De son côté, l'ambassadeur américain a exprimé son souhait de voir se concrétiser la volonté des opérateurs économiques de son pays d'accéder au marché algérien au vu de l'attractivité du climat d'affaires en Algérie.

Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures
  Publié le : dimanche, 20 octobre 2019 19:42     Catégorie : Economie     Lu : 105 foi (s)   Partagez