ODD5: l’Algérie occupe une bonne position en Afrique et dans le monde arabe

Publié le : mercredi, 16 octobre 2019 16:31
ODD5: l’Algérie occupe une bonne position en Afrique et dans le monde arabe

ALGER - L’Algérie occupe une "bonne position" en Afrique et dans le monde arabe en matière de mise en œuvre de l’Objectif de développement durable relatif à l’égalité des sexes (ODD5), a affirmé mercredi à Alger, le Coordonnateur résident du système des Nations unies en Algérie, Eric Overvest.

"L’Algérie se positionne très bien en Afrique et dans le monde arabe en matière de réalisation de l’ODD5", a-t-il déclaré lors de l’atelier sur le renforcement des capacités nationales sur l’égalité entre les sexes, relevant les "grandes avancées" réalisées par rapport à la participation de la femme dans la vie politique et dans les centres de décision en occupant des postes de responsabilité.

Selon M. Overvest, l’Algérie a également accompli de "grands efforts" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, relevant notamment l’effort réalisé sur le plan législatif et concernant l’élaboration des plans d’actions en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Les "importants progrès" réalisés par l’Algérie "se sont accélérés ces dernières années", a-t-il soutenu, citant, à ce titre, "l’amendement du code pénal en décembre 2015 renforçant les sanctions en cas de violences basées sur le genre, et la réforme constitutionnelle de 2016 qui affirme notamment le principe de parité dans l’accès au monde du travail et aux postes de responsabilités".


Lire aussi: L’Algérie a adopté une politique de développement "soucieuse de l’égalité" entre les sexes


Le Coordonnateur résident du système des Nations unies en Algérie a rappelé, à l’occasion, que l’appui apporté par le Système des Nations unies au Gouvernement algérien et aux partenaires nationaux institutionnels et de la société civile vise à "accompagner les efforts nationaux pour une meilleure prise en compte de l’égalité dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030".

Il a plaidé, dans ce contexte, pour la poursuite de "la mise en application des engagements et toutes les obligations pour l’égalité du genre" et le renforcement des "capacités nationales, notamment sur la question de la budgétisation sensible au genre, afin qu’elle soit reflétée dans les politiques publiques".

Il a souligné, en outre, l’importance de "favoriser l’inclusion systématique des femmes et des filles" et d’"agir sur les facteurs de leur vulnérabilité".

ODD5: l’Algérie occupe une bonne position en Afrique et dans le monde arabe
  Publié le : mercredi, 16 octobre 2019 16:31     Catégorie : Economie     Lu : 538 foi (s)   Partagez