Hydrocarbures: le projet de loi vise l'augmentation de la réserve nationale

Publié le : mardi, 08 octobre 2019 20:34   Lu : 4 fois
Hydrocarbures: le projet de loi vise l'augmentation de la réserve nationale

BOUMERDES- Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a affirmé, mardi à Boumerdès, que le nouveau projet de loi sur les hydrocarbures visait essentiellement l'augmentation et le renouvellement de la réserve nationale en produits énergétiques et la satisfaction de la demande interne, en croissance d'année en année.

En étude, depuis 2017, à travers une commission élargie, présidée par le ministre du secteur, et l'enrichissement par des experts et plusieurs compétences nationales, cette loi se caractérise par une flexibilité permettant d'attirer des compagnies étrangères maitrisant les technologies en la matière et ayant les ressources financières suffisantes pour investir en Algérie en partenariat avec Sonatrach, a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse au terme de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Boumerdes.

"Le nouveau texte de loi, qui exige l'approbation finale du Conseil des ministres pour tout marché ou partenariat, prend en charge tous les aspects juridiques, financiers, fiscaux, environnementaux et sanitaires", a-t-il ajouté mettant en avant "une plus d'une plus grande flexibilité permettant d'être au diapason des développements dans le reste du monde", a ajouté M. Arkab.

Soulignant que ce projet de loi permettra à "ce secteur national de constituer l'axe de toutes les transactions dans la région", le ministre a assuré qu'"il n'y a aucune crainte à avoir" dans ce sens, estimant nécessaire de faire preuve de "réalisme" et "de faire prévaloir l'intérêt général", notamment avec "le recul considérable" enregistré en matière d'exploration pour le renouvellement de la réserve nationale.


Lire aussi : Loi sur les hydrocarbures: 3 types de contrats pétroliers retenus et simplification de la fiscalité


Il a rappelé, à ce propos, que sur un total de 67 sites d'exploration, objet d'appels d'offres internationaux depuis 2005, il n'a été enregistré à ce jour que 19 offres et 13 contrats signés.

Au regard de ces données réalistes, il est important, a affirmé M. Arkab de "ne pas rester confinés dans la règle 49/51, laquelle reste en vigueur", ajoutant qu'il "n'existe aucun problème ou divergence à son sujet".

Néanmoins, il faut agir rapidement pour encourager les grandes compagnies à venir travailler en Algérie dans les divers créneaux des hydrocarbures en partenariat avec Sonatrach.

"Notre seule préoccupation à travers tout ce qui est fait est l'augmentation de notre stock national en hydrocarbures (gaz et pétrole) et la satisfaction de la demande interne, en croissance constante et qui doublera d'ici 2025".

Concernant la question de l'endettement extérieur au profit de Sonelgaz, le ministre a indiqué que la nouvelle loi de Finances  l'a limité à certains projets, à l'efficacité et rentabilité avérées, et ce après étude minutieuse du projet en question étant donné que c'est ce dernier qui permettra le remboursement et non l'Etat, a-t-il conclu.

Hydrocarbures: le projet de loi vise l'augmentation de la réserve nationale
  Publié le : mardi, 08 octobre 2019 20:34     Catégorie : Economie     Lu : 4 foi (s)   Partagez