Les imprimeries publiques doivent diversifier leurs activités 

Publié le : jeudi, 19 septembre 2019 11:41   Lu : 40 fois
Les imprimeries publiques doivent diversifier leurs activités 

ORAN - Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi, a insisté mercredi à Oran sur la nécessité pour les imprimeries publiques du pays de "diversifier davantage leurs activités".

Visitant la Société d'impression de l'Ouest (SIO), implantée dans la Zone industrielle d'Es-Sénia (Oran), le ministre a indiqué que son département "encourage la mise en place d'activités complémentaires en sus de la mission principale portant sur l'édition des journaux".

M.Rabehi a annoncé, à ce propos, qu'un plan d'action porte sur la sensibilisation de "tous les secteurs publics, à l'instar de celui de l'Education nationale, à cette initiative pour l'impression des ouvrages scolaires au sein des différentes Sociétés d'impression du pays".

Il a salué l'expérience menée il y a quelques années par la SIO en matière d'édition de livres scolaires, affirmant que son département oeuvrera pour la reprise de cette action en collaboration avec le ministère de l'Education nationale.


Lire aussi: Le ministre de la Communication visite le siège de la direction régionale ouest de l’APS à Oran


Le ministre de la Communication a également insisté auprès des responsables de la SIO sur l'importance du partenariat avec les entreprises dédiées aux divers segments de l'édition, dont la sérigraphie et l'emballage.

S'agissant des créances détenues par les Sociétés d'impression auprès de certains journaux, M. Rabehi a indiqué que son département a déjà initié une action pour "sensibiliser les responsables des titres concernés sur leurs obligations", escomptant de leur part une "volonté sincère" de régler les dettes cumulées.

Selon le PDG de la SIO, Mohamed Abdelkader, cette société fait état à elle seule de créances qui s'élèvent à 900 millions de dinars, détenues auprès de plusieurs journaux, dont certains n'existent plus.

Créée en décembre 1990, la SIO s'étend sur une superficie de plus de 6.000 mètres carrés et compte un effectif de 120 employés assurant l'impression de 49 titres, dont 42 quotidiens et sept périodiques, à raison d'un tirage de 163.000 exemplaires/jour.

La formation des ressources humaines et la modernisation des équipements de production figurent parmi les objectifs ciblés par cette société à l'effet de diversifier ses activités, a-t-on souligné.

Plusieurs établissements relevant des secteurs de la communication et de la culture étaient au programme de la visite de travail de Hassan Rabehi à Oran.

Les imprimeries publiques doivent diversifier leurs activités 
  Publié le : jeudi, 19 septembre 2019 11:41     Catégorie : Economie     Lu : 40 foi (s)   Partagez