Algérie-UE : formation sur les techniques d’évaluation des établissements de la formation professionnelle

Publié le : lundi, 16 septembre 2019 17:36
Algérie-UE : formation sur les techniques d’évaluation des établissements de la formation professionnelle

BLIDA - Une session de formation sur les techniques d’évaluation des établissements du secteur de la formation professionnelle a été ouverte, lundi, au niveau du CFPA "Maizi Fatma Zohra" d’ueOuled Yaïch (W de Blida), dans le cadre du programme de coopération AFEQ (Adéquation formation emploi et qualification), cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne.

D’une durée de cinq jours (deux jours de théorie et trois jours de pratique), cette session a pour objectif d’"inculquer aux cadres bénéficiaires les méthodes d’évaluation et de fonctionnement d’un établissement de formation par apprentissage, considérant que c’est le mode de formation sélectionné par le programme", a indiqué à l’APS, Belarbi Salah, expert en audit et évaluation.

Outre des cours théoriques sur le sujet, les bénéficiaires de cette session, à savoir des inspecteurs de l’apprentissage, des directeurs, responsables pédagogiques, inspecteurs de la formation et autres conseillers, se verront confier, en guise de cours pratiques, la réalisation d’une évaluation et audit de deux établissements pilotes à Ouled Yaïch et Blida, avec un encadrement assuré par des experts du dit programme, visant à former ces cadres à l’évaluation des politiques locales, et leur impact sur le fonctionnement des établissements de formation par apprentissage.

La session de formation a pour objectif de "développer et d’améliorer les méthodes de fonctionnement et gestion des établissements de formation par apprentissage, parallèlement au renforcement de la coopération entre ces derniers et les entreprises économiques", a souligné Bahloul Hamoudi Nadjet, experte locale dans le projet AFEQ.

Il s’agit également, a-t-elle ajouté, de "renforcer le rôle des entreprises et des secteurs économiques dans les processus de formation professionnelle et d’insertion des jeunes dans la vie active, notamment par l’adaptation des qualifications aux exigences du marché du travail et des offres d’emplois", a-t-elle indiqué.

Cette formation aux techniques d’évaluation des établissements de formation par apprentissage se fera sur la base d’un guide du management, élaboré spécialement au titre de ce programme, est-il, par ailleurs, assuré de même source.

Selon Mme Bahloul Hamoudi, ce guide du management a été conçu pour  l’évaluation (au double plan qualité et quantité) de ces établissements, tout en fixant un programme de formation par apprentissage, destiné à la mise en œuvre dans six spécialités, dont la maintenance des ascenseurs, gestion et recyclage des déchets, et gestion d’agences de voyages.

A cela s’ajoute, selon la même responsable, l’orientation des stagiaires dans la réalisation de leurs projets en partenariat avec le secteur économique.

Cette session de formation est la 2eme du genre à Blida, après celle organisée, en juin dernier, au profit d’un groupe de cadres du même secteur.

Le Programme d'Appui Formation-Emploi-Qualification (AFEQ) est cofinancé par l’Union européenne (10 millions d’euros) et l’Algérie (1 million d’euros), représentée, en l’occurrence, par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.


Lire aussi : Formation professionnelle: Le développement des relations évoqué entre Dada Moussa Belkhir et l'ambassadeur d'Iran


D’une durée d’exécution de 36 mois, soit du 15 septembre 2017 au 15 septembre 2020, il a été reparti en trois phases d’exécution, visant trois secteurs clés. Dans sa première composante (Adaptation insertion), le bénéficiaire est l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) à travers deux wilayas pilotes : Alger et Sétif.

La 2eme composante de ce programme profitera au secteur de la formation professionnelle et l’apprentissage, à travers trois wilayas pilotes : Bejaia, oumerdes, et Blida, au moment ou la 3eme composante vise le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, à travers les wilayas pilotes d’Alger, Ouargla, et Oran.

Le programme, destiné à la mise en œuvre à Blida, comporte de nombreuses activités englobant notamment des sessions de formation, des ateliers de travail, et des visites pédagogiques au profit des élèves de la wilaya au niveau d’entreprises économiques, entre autres, a fait savoir Mme Bahloul .

Le choix de la formation par apprentissage dans le cadre de ce programme est expliqué par l’orientation d’une majorité des jeunes pour ce mode, ayant prouvé son efficience par l’intégration d’un taux de 93% d’apprentis en moins d’une année, est-il assuré, par ailleurs.

Une tendance corroborée par la hausse intervenue dans le taux de formation par apprentissage, qui est passée de 30% en 2014, à 60 % en 2017, selon les statistiques du secteur.

Algérie-UE : formation sur les techniques d’évaluation des établissements de la formation professionnelle
  Publié le : lundi, 16 septembre 2019 17:36     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez