De grands efforts déployés pour adapter les usines aux normes environnementales

Publié le : dimanche, 15 septembre 2019 11:59   Lu : 72 fois
De grands efforts déployés pour adapter les usines aux normes environnementales

AIN TEMOUCHENT- La ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati, a relevé, samedi à Ain Témouchent, que « le ministère de l’industrie déploie de grands efforts, pout réhabiliter toutes les usines afin de respecter les normes environnementales ».

Lors de sa visite de travail dans la wilaya d’Aïn Temouchent, la ministre a souligné qu’à l’exemple de la cimenterie de Béni Saf et de toutes les usines en Algérie dont certaines remontent aux années 70 exerçant avec des équipements vétustes, toutes ces infrastructures ont été qualifiées et s’adaptent à la modernisation ».

A la cimenterie de Béni Saf, Fatima Zohra Zerouati s’est informée du retard accusé par l’usine pour ce qui est de l’installation du système de filtration. Cette situation a été justifiée par le président du conseil d’administration de l’usine par le non-respect du fournisseur de ses engagements pour ce qui est de la disponibilité des équipements selon des normes contenues au cahier de charges.

La ministre a insisté sur la nécessité de mettre le fournisseur devant ses responsabilités et de rattraper le retard. Les responsables de la cimenterie se sont engagés à résoudre ce problème en 2020.

Dans la commune d’Oulhaca, la fiche technique du projet de réhabilitation de l’île de Rachgoun, s’étendant sur une surface de 28,5 has, a été présentée à la ministre qui a annoncé la dotation du projet d’une enveloppe supplémentaire de 125 millions DA.

Fatima Zohra Zerouati a insisté sur l’importance de ce site classé, au titre de la convention Ramsar, comme zone humide, appelant à la nécessité d’impliquer des universitaires dans la recherche scientifique pour inventorier la faune et la flore de cette île.

Le projet de réhabilitation de l’île de Rachgoun prévoit notamment l’aménagement d’un site d’accostage des embarcations et la réfection du site d’information et d’orientation pour préserver le site.

« L’île est une zone protégée nécessitant la coordination des efforts de toutes parties dont les amateurs de la nature, la conservation des forêts et de tous les partenaires », a expliqué la ministre.

Au chef-lieu de wilaya, Mme Zerouati a visité une école primaire alimentée en énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques.

Elle a préconisé la généralisation de cette expérience qui a un impact sur l’économie de la consommation énergétique tout en assurant un environnement sain.

Au même établissement scolaire, certaines activités des clubs verts ont été présentées devant la ministre qui a mis l’accent sur la nécessité d’encourager la culture environnementale chez les élèves et leur sensibilisation de l’importance de la nature et sa préservation.

Le jardin public de la ville d’Aïn Témouchent a été la dernière étape de cette visite. La ministre s’est enquise du lancement du projet d’aménagement de ce site pour un montant de 52 millions DA au titre du fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales.

 

De grands efforts déployés pour adapter les usines aux normes environnementales
  Publié le : dimanche, 15 septembre 2019 11:59     Catégorie : Economie     Lu : 72 foi (s)   Partagez