"Possibilité de ne pas recourir à l’importation du blé"

Publié le : vendredi, 23 août 2019 12:08   Lu : 5 fois
"Possibilité de ne pas recourir à l’importation du blé"

EL-TARF - Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a indiqué jeudi à El-Taref qu'il y a "une possibilité cette année de ne pas recourir à l’importation du blé, grâce à différentes mesures prises par le gouvernement, notamment celles concernant l’assainissement des minoteries".

"La possibilité de ne pas recourir à l’importation de produit subventionné existe eu égard aux mesures prises par le gouvernement à l’encontre de certains propriétaires de minoteries frauduleux qui contournent les lois pour profiter des subventions allouées par l'Etat", a précisé le ministre lors d'une visite de travail.

"La production abondante de différents types de céréales enregistrée cette année et la valorisation du produit national de blé dur, tendre et d'orge permettra de ne pas recourir à l’importation du blé cette année", a encore ajouté le ministre.

Lors de sa participation à la quatrième édition de l'université d'été pour la protection des consommateurs, M. Djellab a relevé que "son département œuvre en coordination avec les associations actives dans ce domaine pour protéger le consommateur" s’engageant à travailler avec ces associations selon un planning établi.

Le ministre a relevé qu’une instruction ministérielle a été adressée aux directions du commerce pour ouvrir leurs portes aux associations versées dans la protection du consommateur.


Lire aussi : Nécessité d'accompagner les projets agricoles favorisant la diversification de l'économie


Lors de son inspection du poste frontalier  Laayoun (45 km à l'Est d'El-Taref), M. Djellab a appelé à "la création de pôles commerciaux ouverts sur l'Afrique", notant que "les points de passages de Dabdeb (Illizi) et de Bordj Badji Mokhtar (Tamanrasset) et celui de Tindouf représentent des espaces ouverts pour encourager les échanges commerciaux avec les pays Africains".

Mettant en avant "la nécessité de revoir la délimitation douanière dans les wilayas frontalières", le ministre a révélé que "ce dossier est actuellement au niveau du gouvernement pour étude".

Le ministre a visité une unité privée de production et de conversion de tomate industrielle dans la commune d'El-Chatt, créée dans le cadre du dispositif d'aide à l’emploi, ANSEJ, où il a insisté sur "l’importance d'encourager l'investissement dans le domaine de l'industrie agro-alimentaire".

Des représentants des 48 wilayas ont participé a la 4 ème édition de l'université d'été organisée par l'Organisation nationale pour la protection du consommateur, tenue dans la forêt de Tonga, dans la commune d'El-Kala, distante de 25 km à l'Est du chef lieu de wilaya.

"Possibilité de ne pas recourir à l’importation du blé"
  Publié le : vendredi, 23 août 2019 12:08     Catégorie : Economie     Lu : 5 foi (s)   Partagez