Tindouf: signature d'une convention pour la valorisation de l'arganier

Publié le : vendredi, 23 août 2019 11:09   Lu : 3 fois
Tindouf: signature d'une convention pour la valorisation de l'arganier

TINDOUF- Une convention pour la valorisation et le développement de l'arganier a été signée, jeudi, entre le secteur des forêts et l'unité du groupement d'ingénierie rurale la wilaya de Tindouf, lors d'une cérémonie présidée par le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari.

La Convention signée entre les deux parties, au niveau d'une exploitation agricole privée, prévoit plusieurs points inhérents à la reproduction de cet arbre, à l'élargissement des zones de plantation et à la modernisation des moyens utilisés, a affirmé le ministre.

Des préparatifs sont en cours pour le lancement, début octobre, d'une campagne nationale de boisement, sous le thème "un arbre pour chaque citoyen", visant à renforcer les capacités forestières et à remplacer les pertes du patrimoine forestier causées par les incendies, en sus de l'élargissement des espaces verts pour assurer le bien-être du citoyen, a ajouté le ministre, précisant que l'occasion sera également de relancer le projet du barrage vert, en tant qu'expérience pionnière en matière de lutte contre la désertification.

Accompagné par le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, M. Omari a inspecté un projet pilote de mise en terre de plus de 5000 plants d'arganiers par un exploitant particulier à Tindouf, une expérience qui a donné des résultats "encourageants", bien que la culture de cet arbre rare exige un climat spécifique, selon les responsables du projet.

La délégation ministérielle a suivi également un exposé détaillé sur les activités du secteur forestier à Tindouf ainsi que les différentes opérations dont la wilaya a bénéficié dans le cadre de la valorisation et la promotion de la plantation de l'arganier, un arbre existant en nombre important à Touiref Bouâam et Oued El-Ma.

Le ministre a procédé, en outre, à la mise en service d'une unité de la Coopérative de céréales et de légumes secs (CCLS) relevant de l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) avant d'écouter, sur place, les préoccupations des éleveurs, notamment ce qui concerne le manque des fourrages, soulignant,  à ce propos, "la disposition de son département ministériel  à prendre en charge ces préoccupations".

Au niveau de la même unité, le ministre a présidé la cérémonie de distribution du premier quota d'orge au profit de certains éleveurs de camelins et de chèvres.

Dans ce cadre, M. Omari a mis l'accent sur la nécessaire structuration des agriculteurs et éleveurs en vue de faciliter l'opération de prise en charge par l'Etat concernant la distribution des fourrages, avant de présider une cérémonie de distribution de trois unités d'énergie solaire sur un total de 250 unités destinées aux agriculteurs.

Le ministre a fait état, également, de la consécration, dans le cadre des fonds de soutien au développement rural, d'opérations de soutien aux activités de l'élevage camelin et autres activités relatives à la recherche des sources d'eau ainsi que la levée du gel des mécanismes d'exploitation d'eau et de réduction de l'utilisation de l'électricité à travers le recours à l'énergie solaire.

 

Tindouf: signature d'une convention pour la valorisation de l'arganier
  Publié le : vendredi, 23 août 2019 11:09     Catégorie : Régions     Lu : 3 foi (s)   Partagez