Sécurité sociale: Haddam insiste sur l'investissement dans les ressources humaines

Publié le : mardi, 13 août 2019 18:19   Lu : 2 fois
Sécurité sociale: Haddam insiste sur l'investissement dans les ressources humaines

ALGER - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam a mis en avant, mardi lors d'une visite de travail aux structures du secteur dans la wilaya de Tipasa, le nécessaire investissement dans les ressources humaines.

A la Clinique médico-chirurgicale infantile (CMCI) de Bou Ismail, première étape de sa visite, le ministre a appelé le directeur général de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), Abderrahmane Lahfaya à "accorder un intérêt particulier à l'élément humain, maillon essentiel du secteur, à travers la formation et le transfert de technologie".

Il a salué "le sérieux des responsables de cette clinique, unique en son genre, qui offre des prestations à la hauteur des attentes des citoyens", se disant prêt à aider les 40.000 travailleurs du secteur à l'échelle nationale pour l'amélioration de leurs prestations.

Le ministre a, par ailleurs, annoncé l'envoi d'une équipe médicale et paramédicale en France dans le cadre de la formation et du transfert de technologie, faisant état du renforcement du partenariat avec des pays tels que la Turquie, la Jordanie et la Belgique pour la prise en charge à l'étranger des cas complexes dans le domaine de la chirurgie cardiaque infantile, et ce, a-t-il dit, après examen par la CNAS des tarifs et des services proposés par chaque pays.

Il a en outre fait savoir que les travailleurs de la clinique bénéficieront dans les tout prochains jours de l'indemnité de garde au même titre que les personnels des établissements hospitaliers publics. "Cette indemnité est un de leurs droits", a-t-il soutenu.

Au niveau de l'hôtel qui accueille les familles des enfants hospitalisés à la Clinique médico-chirurgicale infantile de Bou Ismail, M. Haddam a souligné "la nécessité d'une bonne prise en charge de ces familles qui viennent des différentes régions du pays et de l'amélioration des prestations".

Le ministre s'est ensuite rendu à la Clinique d'ophtalmologie "Cristal" de Hadjout, qui a ouvert ses portes en 2011 avec l'aide de l'Etat au titre des mécanismes d'emploi. Cette clinique qui emploie aujourd'hui vingt-huit (28) personnes est un soulagement pour les citoyens de la wilaya de Tipasa qui pâtit du manque d'ophtalmologistes.

Au niveau de l'Agence de wilaya de la Caisse nationale des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (CACOBATPH), et après avoir suivi des explications détaillées données par le directeur général de la Caisse, Abdelmadjid Chikakri sur la modernisation de la gestion, le ministre a mis en avant l'expérience algérienne en matière de remboursement des journées chômées pour cause d'intempéries, une expérience, a-t-il dit, qualifiée d'unique en son genre dans le monde et qui est devenue un exemple à suivre par les institutions internationales. 


Lire aussi: Sécurité sociale: projet de recherche pour développer un système de reconnaissance faciale des affiliés


M. Chikakri a rappelé, dans ce cadre, que "la Caisse rembourse les journées de travail des secteurs cités en cas de forte canicule au niveau des wilayas du Sud et des Hauts-plateaux".

A ce propos, M. Haddam a annoncé "l'application, à partir de cette année, de ce dispositif à travers l'ensemble du territoire national".

A l'Agence de wilaya de la Caisse nationale des retraites (CNR), le ministre a mis l'accent sur le bon accueil et le contact avec les citoyens, des facteurs essentiels sur lesquels s'appuie le secteur, appelant, à cet égard, à développer et à accorder un intérêt particulier à la ressource humaine.

Le ministre a suivi des explications détaillées sur la stratégie de modernisation de la Caisse en matière de gestion des archives, qualifiées de mémoire de la nation, faisant état de sa généralisation à tous les organes relevant des assurances sociales.  

Au niveau de l'Agence de wilaya de l'Agence nationale pour le soutien de l'emploi des jeunes (ANSEJ), des exposés ont été présentés sur des entreprises réussies dans les domaines des énergies renouvelables, des panneaux solaires et du textile, dont les propriétaires ont bénéficié d'aides de l'Etat dans le cadre des mécanismes de l'emploi. Dans ce cadre, de nombreux jeunes entrepreneurs ont demandé au ministre et au wali de leur aider pour bénéficier de locaux en vue de développer leurs activités.

Sécurité sociale: Haddam insiste sur l'investissement dans les ressources humaines
  Publié le : mardi, 13 août 2019 18:19     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez