Sécurité sociale: projet de recherche pour développer un système de reconnaissance faciale des affiliés

Publié le : dimanche, 04 août 2019 18:01   Lu : 145 fois
Sécurité sociale: projet de recherche pour développer un système de reconnaissance faciale des affiliés

SKIKDA - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a annoncé dimanche à Skikda le lancement ''d'un projet de recherche pour le développement d'un système de reconnaissance faciale'' visant à améliorer davantage le service public au profit des affiliés à la sécurité sociale.

''Ce projet de recherche, lancé en collaboration avec le secteur de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte sur le développement d'une application logicielle visant à reconnaître de manière automatique une personne grâce à son visage et réduire au maximum la paperasse pour les retraités qui doivent chaque année fournir l'attestation de vie pour bénéficier de leur pension'', a expliqué le ministre.

''Le développement d'un système de reconnaissance faciale pour les retraités constitue le premier défi de la stratégie du secteur du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, qui s'oriente vers la numérisation et l'utilisation des nouvelles technologies pour une gestion efficace et pertinente permettant une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens'', a-t-il fait savoir.

A ce titre, Tidjani Haddam, qui a insisté sur l'importance de l'élaboration d'une base de données actualisée sur les statistiques du secteur, a appelé à l'encadrement et l'accompagnement de l'acte de gestion à travers la communication, l'information et l'échange des connaissances entre les cadres du secteur.

L'amélioration du service public et d'accueil notamment pour les couches vulnérables, les handicapés en particulier, figure parmi les principales instructions données par le ministre, qui a appelé à l'encouragement de la création de micros entreprises au profit des jeunes appelés, a-t-il soutenu, ''aujourd'hui plus que jamais à s'intégrer dans les efforts du développement économique du pays''.

La promotion de l'esprit de l'entrepreneuriat particulièrement à l'université a été recommandée par le ministre au cours d'une séance de travail avec les cadres locaux du secteur durant laquelle il a donné des instructions fermes pour la proposition de solutions aux problèmes de chômage et de la régression du nombre des projets financés dans le cadre des différents dispositifs d'aide à l'emploi mis en place par l'Etat.


Lire aussi: Tidjani Heddam souligne l’impératif d’une "refonte" du système de sécurité sociale


Le taux de chômage dans cette wilaya a dépassé les 11% et le nombre de projets fiancés dans le cadre des différents dispositifs d'aide à l'emploi a connu une régression de 80%, selon les informations communiquées par les responsables locaux du secteur.

Estimant que ''beaucoup reste à faire dans cette wilaya'', le ministre a appelé à l'intensification des efforts et le renforcement de la coordination avec les différents secteurs pour ''rattraper le retard'' enregistré en la matière et permettre ainsi une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens.

Il a dans ce sens appelé à l'élaboration d'une cartographie ''concrète et actualisée'' sur les activités de la wilaya pour permettre une orientation efficace des jeunes dans le monde du travail tout en respectant la législation du travail.

L'activation de la commission de wilaya pour la promotion de l'emploi et le renforcement des opérations de recouvrement des cotisations figurent également parmi les orientations du ministre, qui a inauguré dans le cadre de sa visite dans cette wilaya, une antenne de l'inspection du travail implantée dans la région de Azzaba.

Tidjani Haddam a également visité à la commune de Filfila un projet de réalisation de 280 logements du Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) devant être réceptionné ''au plus tard en décembre 2019'', avant de se rendre au siège de la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) ayant fait l'objet d'une réhabilitation.

Le ministre a visité des micros entreprises créées dans le cadre de l'ANSEJ et de la CNAC avant d'assister à un film documentaire sur les offensives du 20 août 1955 réalisé par un jeune ayant bénéficié du dispositif de l'ANSEJ pour la création d'une entreprise de communication.

Sécurité sociale: projet de recherche pour développer un système de reconnaissance faciale des affiliés
  Publié le : dimanche, 04 août 2019 18:01     Catégorie : Economie     Lu : 145 foi (s)   Partagez