Nécessité d’améliorer l’employabilité des diplômés

Publié le : mardi, 09 juillet 2019 17:49   Lu : 0 fois
Nécessité d’améliorer l’employabilité des diplômés

MOSTAGANEM - Le ministre de la formation et enseignement professionnels, Belkheir Dada Moussa, a souligné, mardi à Mostaganem, la nécessité d’améliorer l'employabilité des diplômés du secteur et leur insertion dans le marché du travail.

Lors de la cérémonie de sortie d’une nouvelle promotion de diplômés, tenue au CFPA "Mokhtari Benchaa", le ministre a souligné que son département ministériel œuvre avec d’autres secteurs pour gérer la création de microprojets, assurer la formation et l’accompagnement par des dispositifs de soutien à l’emploi en vue d’améliorer l’emploi des diplômés et leur insertion au marché de l’emploi.

Il a appelé dans ce cadre à renforcer le partenariat (formation-emploi) avec différents acteurs économiques au niveau local en vue d’actualiser le fichier des spécialités et s’orienter vers la formation à la demande selon des conventions.

M. Dada Moussa a ajouté que le renforcement du partenariat selon la règle gagnant-gagnant permettra au secteur d’élaborer une évaluation périodique des offres de formation avec la possibilité de leur adaptation selon les exigences du marché de l’emploi, des besoins du tissu économique.

Le ministre a indiqué que son secteur enregistre chaque année une hausse sensible du nombre de diplômés passant de 285.000 en 2017 à 314.000 l’année suivante.

Cette session professionnelle de février a vu la sortie de 158.000 diplômés dans 23 filières professionnelles, 344 spécialités parmi les 495 assurés par le fichier national de la formation professionnelle.

Lors de cette cérémonie, le ministre a honoré 30 meilleurs diplômés dans 25 spécialités professionnelles et classés à la première place au niveau de la wilaya de Mostaganem au concours national de la culture financière organisé en mars dernier.

La wilaya de Mostaganem compte 16 établissements de formation professionnelle devant accueillir 4.725 stagiaires et l’hébergement de 800 autres en plus de 15 écoles privées agréés par l’Etat avec une capacité de 560 places pédagogiques, selon les explications fournies par le directeur de wilaya du secteur.

Les établissements de formation professionnelle de la wilaya de Mostaganem ont vu la sortie, ces cinq dernières années, de plus de 24.000 stagiaires dont 4.300 en 2018 et 1.790 en session de février 2019, a souligné Benlahcen Bennacer.

Nécessité d’améliorer l’employabilité des diplômés
  Publié le : mardi, 09 juillet 2019 17:49     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez