FIA 2019: négociations pour des partenariats entre opérateurs nationaux et étrangers

Publié le : dimanche, 23 juin 2019 18:57   Lu : 1 fois
FIA 2019: négociations pour des partenariats entre opérateurs nationaux et étrangers

ALGER- Plusieurs négociations pour concrétiser des projets de partenariat entre des opérateurs économiques nationaux et étrangers ont été engagées à l’occasion de la tenue de la 52e édition de la foire internationale d’Alger (FIA-2019), a indiqué dimanche à l’APS la directrice de la communication de la Société algérienne des foires et exportations (SAFEX), Mme Mokdad Hafida.

"Nous avons enregistré l’engagement de plusieurs négociations entre des operateurs économiques nationaux et étrangers pour le lancement futur de projets de partenariats communs à l’occasion de la FIA-2019", a affirmé Mme Mokdad avant la clôture de cette manifestation économique qui s’est déroulée du 18 au 23 juin courant.

Soulignant l’intérêt "majeur" des operateurs étrangers aux partenariats avec les operateurs nationaux, la responsable a précisé que plusieurs négociations ont été menées en vue de concrétiser des projets de partenariat avec des operateurs étrangers, notamment dans les domaines de l’industrie du cuire, du textile, du café et même dans les hydrocarbures.

Citant l’exemple de l’Ethiopie, qui participe pour la première fois à la FIA, Mme Mokdad à indiqué que plusieurs investisseurs de ce pays avaient négocié des projets communs avec leurs homologues algériens, ajoutant qu’une réunion officielle est prévue entre la délégation éthiopienne et des représentants de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI) pour approfondir ces négociations au lendemain de la clôture de la Foire.

"Cette rencontre regroupera des officiels de l’ambassade de l’Ethiopie en Algérie et plusieurs operateurs économiques de ce pays avec des responsables de la CACI et des operateurs économiques algériens pour poursuivre les négociations et conclure éventuellement des contrats de partenariats", a-t-elle expliqué.

D’autres operateurs économiques de l’Indonésie ont également mené des négociations pour concrétiser des projets de partenariat avec leurs homologues algériens a rajouté Mme Mokdad, précisant que "ces opérateurs avaient émis le souhait d’approfondir ces négociations" .


Lire aussi: Clôture de la 52ème FIA: l'intérêt porté au marché algérien de nouveau confirmé


Mme Mokdad a, par ailleurs, indiqué qu’un projet dans le domaine du forage a été conclu lors de cette FIA entre une entreprise américaine et une société algérienne.

Il s’agit d’un accord algéro-américain portant création d'une usine à Hassi Messaoud (Ouargla) de fabrication d'équipements de forage de puits de pétrole et de gaz qui a été signé jeudi dernier en marge de la FIA.

Paraphé entre l'entreprise algérienne "Tassili SPA" de forage pétrolier et la firme américaine "Bear Manufacturing" de fabrication des équipements de forage, en présence du président du Conseil d'affaires algéro-américain, Ismail Chikhoun et l'ambassadeur des Etats-Unis à Alger, John Deroscher, cet accord permettra de se passer, à l'avenir, de l'importation de ces équipements.

S’agissant du déroulement de la FIA, Mme Mokdad s’est félicitée de "la réussite" de cet evénement qui a drainé plus de 400.000 visiteurs, dont 30.000 professionnels, selon elle.

La responsable a, toutefois, souligné qu’un bilan d’activités sera établi juste après la clôture de la FIA, permettant de receler le nombre exact des négociations menées et accords signés lors de cette manifestation, soit après la réception des rapports des entreprises participantes.

Placée sous le thème: "Algérie: diversification économique et opportunités de partenariat en perspective", la FIA 2019 qui s’est déroulée au Palais des expositions s’est clôturée aujourd’hui.

La manifestation a regroupé plus de 500 exposants, dont 361 opérateurs nationaux et 140 étrangers représentant plusieurs pays dont l'Allemagne, la Turquie,  la Tunisie, la Syrie, le Soudan, les Etats-Unis d’Amérique, Cuba, le Brésil, la Chine, l’Indonésie, le Sénégal, l’Afrique du Sud, l’Ethiopie, le Mali et la France.

Les exposants, venus à titre individuel, représentaient, pour leur part, des firmes de nationalité italienne, tchèque, allemande, pakistanaise, française, tunisienne et égyptienne.

FIA 2019: négociations pour des partenariats entre opérateurs nationaux et étrangers
  Publié le : dimanche, 23 juin 2019 18:57     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez