Vincent Reina, réélu pour un second mandat à la tête de la Chambre de commerce franco-arabe

Publié le : jeudi, 20 juin 2019 15:23   Lu : 0 fois

PARIS - Le Français Vincent Reina vient d'être reconduit pour un second mandat à la tête de la Chambre de commerce franco-arabe (CCFA) pour une durée de 3 ans, a-t-on appris jeudi de la chambre de commerce.

Cette reconduction à la présidence de la CCFA est intervenue à l'issue de l'assemblée générale et du conseil d'administration de la chambre de commerce, a-t-on ajouté, soulignant que Vincent Reina a annoncé son ambition pour relancer les exportations françaises dans les pays de la zone Moyen-Orient Afrique du Nord (MENA).

Malgré un solde positif de 806 millions d'euros en 2018, a indiqué la CCFA, le commerce extérieur français avec les pays d'Afrique du nord et du Moyen-Orient connait un "net recul" par rapport à 2017 où il dépassait les 5,7 milliards d'euros, alors que la croissance régionale est estimée en progression à 3,2 % en 2020 et les pays arabes connaissent une profonde transformation en développant un virage en matière de transition énergétique.

Le président reconduit a estimé que la CCFA "doit aller plus loin et mettre en œuvre une transformation plus profonde, de repositionnement plus agressif, pour faire progresser les échanges avec les pays de la zone MENA".

"La relation entre la France et le monde arabe est multi centenaire. Elle constitue un socle de notre politique extérieur, de notre économie, de notre richesse culturelle et qu'elle doit s'enrichir sur la base d'un nouveau partenariat gagnant-gagnant que nous devons réinventer", a-t-il souligné, affirmant que l'accompagnement des PME est une "priorité" pour "saisir de nouvelles priorités commerciales".

La CCFA, a-t-on précisé, souhaite se positionner comme un "maillon incontournable" du développement économique croisé entre la France et le monde arabe, afin de faire croître le partenariat économique franco-arabe, ouvert notamment sur l'Europe mais aussi sur l'Afrique.

Les PME représentent 50 % des adhérents de la chambre et constituent une des principaux leviers de croissance du commerce extérieur français, a-t-on rappelé.

La Chambre de commerce franco-arabe, créée en 1970, connecte les entreprises et les institutions françaises aux réseaux des chambres de commerce nationales des 22 pays membres de la Ligue des Etats Arabes, au Maghreb, dans le Machreq et les Pays du Golfe, un marché de plus de 300 millions de consommateurs finaux.

Elle intervient dans les formalités à l'exportation vers les pays arabes, dans la formation, l'information, le développement des entreprises, les solutions alternatives de règlement de conflit.

Vincent Reina, réélu pour un second mandat à la tête de la Chambre de commerce franco-arabe
  Publié le : jeudi, 20 juin 2019 15:23     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez