Plusieurs certificats sanitaires vétérinaires ne se sont jamais traduits en échanges

Publié le : dimanche, 09 juin 2019 19:45   Lu : 1 fois
Plusieurs certificats sanitaires vétérinaires ne se sont jamais traduits en échanges

ALGER - Les services vétérinaires algériens ont adopté plusieurs certificats sanitaires vétérinaires avec de nombreux pays, sans que cela se traduise systématiquement par des échanges, a appris dimanche l'APS auprès du ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.

L'opportunité de mettre en place ce type d'accord sanitaire favorise les échanges entre les pays, notamment les opportunités d'accès aux marchés externes des produits agricoles algériens comme la viande ovine, les sous-produits laitiers, la laine et les sous- produits avicoles, a précisé la même source.

Interrogé sur la véracité de l'information annonçant l'importation prochainement de viande et de lait de Russie, rapportée par des médias, la même source a précisé que "des négociations étaient en cours entre les deux pays, autour de certificats sanitaires".

Elle a rappelé qu'au mois de mai dernier, le directeur des services vétérinaires au ministère de l'Agriculture avait rencontré à Paris son homologue russe pour discuter de l'état d'avancement de ces pourparlers entre les deux pays.

C'était en marge des travaux de la 87e session générale des délégués de l'Organisation mondiale de la santé animale, tenue à Paris du 26 au 31 mai 2019, que la partie russe avait remis au directeur des services vétérinaires algérien, "deux propositions de certificats sanitaires vétérinaires. L'un concernant les viandes et l'autre le lait et les produits laitiers".

Les deux certificats, non encore validés, sont en cours d'examen par les services vétérinaires algériens, a précisé la même source.

Pour rappel, l'Algérie est membre de l'Organisation mondiale de la santé animale  depuis sa création et bénéficie des activités de formation dans des domaines diverses et du soutien technique et logistique lors d'apparition de maladies animales contagieuses.

Plusieurs certificats sanitaires vétérinaires ne se sont jamais traduits en échanges
  Publié le : dimanche, 09 juin 2019 19:45     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez