Lancement d'un nouveau programme d'isolation thermique en 2019

Publié le : lundi, 25 mars 2019 16:17
Lancement d'un nouveau programme d'isolation thermique en 2019

ALGER - Un nouveau programme d'isolation thermique des bâtiments d'une capacité de "1.000 équivalents logements/an" sera lancé en 2019, a indiqué lundi à Alger, un responsable à l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE).

"Il s'agit du deuxième programme d'éco-bâtiment, après celui d'un projet pilote de 600 logements de type public locatif, lancé en 2011. La particularité de ce nouveau est l'envergure nationale et son lancement par voie d'appel d'offre", a précisé le chef de département bâtiment auprès de l'APRUE, Tahar Moussaoui lors un séminaire sur l'efficacité énergétique dans le bâtiment, organisé en marge du Salon international du bâtiment (Batimatec Expo 2019).

A cet effet, un cahier des charges est "en préparation", selon ce responsable.

Ce programme sera focalisé essentiellement sur l'amélioration de l'isolation des toitures et des fenêtres, a -t-il expliqué.


Lire aussi: Salon Batimatec 2019 inauguré sous le signe de l'intégration des évolutions technologiques


Concernant le financement des surcoûts, le même responsable a fait savoir que "l'apport de l'Etat dans la réalisation de ce programme sera de 80% du surcoût induit par l'isolation, alors que l'apport de maître d'ouvrage sera de  20%".

Il a également avancé que l'économie d'énergies cumulées à 2030 sera de 40.000 Tep.

Dans ce contexte, M. Moussaoui a mis l'accent sur l'importance de développer une industrie des matériaux isolants (laine de roche, laine de verre, polyuréthane, liège, polystyrène...).

De son côté, le directeur général du Centre national d'étude et recherche intégrée du Bâtiment (CNERIB), Hamid Afra, a indiqué qu'un accord était en cours d'élaboration entre le ministère de l'Energie et celui de l'Habitat pour la réalisation de deuxième programmes eco-bâtiments, portant réalisation de 1.000 équivalents logements par an.


Lire aussi: Le secteur du bâtiment, premier consommateur d'énergie en Algérie


Pour rappel, le premier programme d'eco-bâtiment lancé en 2011 a porté sur  un projet pilote de 600 logements de type public locatif (LPL), réparti sur le territoire national à travers onze (11) wilayas représentant les trois zones climatiques : nord, hauts plateaux et sud.

Ce projet est "en phase de clôture", a indiqué le chef de département bâtiment auprès de l'APRUE ajoutant que " ces bâtiments présentent aujourd’hui de nombreuses qualités, une déperdition maîtrisée et une bonne inertie thermique. Les variantes simulées à partir de l’existant, ont néanmoins permis de dégager des pistes d’amélioration".

Dans sa communication intitulée "efficacité énergétique du bâtiment: contexte national et international", M. Afra a indiqué que  le programme du gouvernement relatif à l'efficacité énergétique définit l'objectif d'une réduction de 9% de la consommation globale d'énergie à l'horizon 2030, soit une économie de 63 millions de tonnes équivalent pétrole, représentant un gain financier de 42 milliards de dollars.

La mise en œuvre de ce programme conduira, à l’horizon 2030, notamment à l'isolation thermique de 100.000 logements par an, ainsi qu'à la conversion au GPL de plus d'un million de véhicules particuliers et de plus de 20.000 autobus, en même temps que seront créés plus de 180.000 emplois, a-t-il ajouté.

Lancement d'un nouveau programme d'isolation thermique en 2019
  Publié le : lundi, 25 mars 2019 16:17     Catégorie : Economie     Lu : 41 foi (s)   Partagez