Investissements: examen de l'amendement des listes négatives des activités bénéficiant d'avantages

Publié le : jeudi, 07 mars 2019 18:47   Lu : 6 fois
Investissements: examen de l'amendement des listes négatives des activités bénéficiant d'avantages

ALGER - Le ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi a annoncé, jeudi que son ministère était en passe de coordonner avec le ministère des Finances, en vue de l'amendement des listes négatives et services éligibles à bénéficier des avantages d'investissement, pour élargir le domaine des activités bénéficiant de ces avantages.

Répondant à une question orale d'un député de l'Assemblée populaire nationale (APN) lors d'une séance plénière, M. Yousfi a précisé que sur la base d'une décision émise par le Conseil national de l'investissement (CNI) portant amendement des dispositions du décret exécutif du 5 mars 2017 fixant les listes négatives, les seuils d'éligibilité et les modalités d'application des avantages aux différents types d'investissement, une coordination se fait actuellement avec le ministère des Finances pour modifier ces listes négatives.

Parmi les activités devant bénéficiant, à nouveau, de ces avantages mentionnés dans la Loi de 2016 amendée et relative à l'investissement, le ministre a cité, la production des eaux minérales, les transports publics, les chambres froides, la production des matériaux d'emballage et la location d'équipement agricole.

Le décret de mars 2017 avait, pour rappel, déjà fixé une liste négative excluant plusieurs activités de ces avantages.


Lire aussi: Concrétisation de 55.000 investissements à l’échelle nationale de 2002 à 2018


L'élargissement de la liste des activités éligibles aux avantages stimulera l'investissement dans plusieurs wilayas.

L'intervention du ministre intervient en réponse au député Messaoud Bouderradji du Rassemblement national démocratique (RND) qui l'a interpellé sur la situation du secteur industriel dans la wilaya de Médéa- une wilaya à vocation agricole par excellence.

Le ministre a estimé, dans ce sens, que l'équilibre régional à travers tout le territoire national est considéré comme l'un des objectifs essentiels de la Loi sur l'investissement promulguée en 2016 qui apporte un système complémentaire, en vue d'attirer et promouvoir les investissements, selon un système progressif reposant sur trois (3) types d'avantages, à savoir, les avantages communs, les avantages supplémentaires et les avantages exceptionnels.

Pour ce faire, vingt (20) communes de la wilaya de Médéa avaient été inscrites sur la liste des régions dont le développement requiert une contribution particulière de l'Etat et dont les projets qui y sont implantés bénéficient des avantages supplémentaires qui sont stipulés par la loi.


Lire aussi: L'investissement se concrétise grâce à la stabilité du pays


La wilaya comprend 16 régions d'activité, trois (3) zones industrielles et un important parc industriel en phase de réhabilitation, s'étalant sur une surface globale estimée à 1.000 hectares.

La réhabilitation des ces terrains industriels a nécessité, selon le ministre, plus de 351 millions de DA qui ont été affectés à la réhabilitation des deux (2) zones industrielles, Harbil et Berrouaghia, ainsi qu'à une zone d'activité à Ksar El Boukhari.

En conséquence de ces mesures, la wilaya de Médéa connaît aujourd'hui, pas moins de 910 projets inscrits auprès de l'Agence nationale du développement des investissements (ANDI), entre 2002 et 2018, dont des projets avec des capitaux nationaux et d'autres en partenariat avec des étrangers, moyennant un montant global dépassant les 97 milliards de DA. Ceci permettra de créer pas moins de 11.000 postes d'emploi direct en cas d'entrée de ces projets dans la phase d'exploitation.

En adéquation avec la vocation industrielle de la région, ces projets déclarés auprès de ladite agence sont répartis sur sept (7) secteurs importants, dont chacun est au service de la population de la wilaya, et se concentrent, pour la plupart, sur les secteurs des transport, de l'industrie, des Travaux publics, des services, de la santé et du tourisme.

Investissements: examen de l'amendement des listes négatives des activités bénéficiant d'avantages
  Publié le : jeudi, 07 mars 2019 18:47     Catégorie : Economie     Lu : 6 foi (s)   Partagez