Levée du gel sur 2.000 projets de développement depuis septembre 2017

Publié le : jeudi, 28 février 2019 15:22   Lu : 0 fois
Levée du gel sur 2.000 projets de développement depuis septembre 2017

ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a fait part, jeudi à Alger, de la levée du gel sur deux mille projets (2.000) inscrits aux différents programmes publics de développement, depuis septembre 2017, à travers l'affectation d'une enveloppe de plus de 2.500 milliards de Da.

Répondant aux préoccupations des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre du débat de la Déclaration de politique générale du Gouvernement, M. Ouyahia a précisé que la levée du gel s'est effectuée en fonction des priorités du développement du pays, touchant essentiellement les secteurs de l'éducation, l'enseignement supérieur, la santé et les ressources en eau.

Selon le bilan présenté par le Premier ministre, la levée du gel a concerné 1.500 projets relevant du secteur de l'éducation nationale avec un total de 1.200 mds Da, 250 projets du secteur de la santé d'un montant de 70 mds Da, 110 projets du secteur des ressources en eau d'une valeur de 120 mds Da, ainsi que 60 projets du secteur de l'enseignement supérieur, avec 10 mds Da.


Lire aussi: Dégel : La levée de gel sur les projets ne concerne que les secteurs prioritaires


A cette occasion, M. Ouyahia a assuré que "le processus de levée du gel se poursuivra, durant les prochaines années, en fonction des moyens financiers du pays".

Le total des programmes inscrits actuellement et qui sont en cours de réalisation s'élève à près de 13.000 mds de Da, tandis que les opérations de financement des projets restants seront progressivement débloquées, "tranche par tranche", a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, le Premier ministre a appelé à maîtriser le rythme de réalisation et à éviter les retards pour ne pas tomber dans la problématique de la réévaluation, ayant induit le déboursement de montants supplémentaires importants atteignant les 500 mds Da, au titre de la Loi de finances 2019 (LF 2019).

Le gouvernement, rappelle-t-on, a eu recours au gel des projets publics pour faire face à la baisse des revenus du pays, en raison de la chute des cours du pétrole, à partir de 2014, avant qu'il ne procède à la levée du gel progressif, à partir de fin 2017.

Levée du gel sur 2.000 projets de développement depuis septembre 2017
  Publié le : jeudi, 28 février 2019 15:22     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez