Algérie-EAU: le partenariat dans les domaines des ports secs et des produits halal évoqué à Dubaï

Publié le : mardi, 19 février 2019 19:19
Algérie-EAU: le partenariat dans les domaines des ports secs et des produits halal évoqué à Dubaï

DUBAI- Le ministre du Commerce, Saïd Djellab et le ministre émirati de l’Economie, Sultan Bin Saeed Al Mansouri ont examiné, mardi à Dubaï (Emirats Arabes Unis), les possibilités d'un partenariat bilatéral pour la réalisation de ports secs et de plateformes logistiques en Algérie, dans le cadre d'une démarche qui permettrait aux deux parties d'investir les marchés africains, outre le développement de la coopération bilatérale dans le domaine de l'industrie "halal".

"L'établissement de partenariats algéro-émiratis dans le domaine des infrastructures de base du secteur du commerce, à l'instar des ports secs, des plateformes de transit et des chaînes logistiques au Grand Sud, notamment à Tamanrasset et Tindouf, qui viendront s'ajouter à celles déjà réalisées par l'Algérie, est à même de faciliter l'accès des deux parties aux marchés des pays de l'Afrique de l'ouest qui comptent 350 millions de consommateurs", a indiqué M. Djellab, lors d'une rencontre, tenue en marge du salon international de l'agroalimentaire "Gulfood 2019", organisé du 17 au 21 février en cours à Dubaï.

Mettant en avant les grandes potentialités dont disposent les deux pays en vue de lancer des investissements communs dans le domaine de l'industrie agroalimentaire "halal", le ministre a évoqué les grands progrès réalisés par l'Algérie dans ce domaine, notamment en matière d'organisation, citant le lancement du label "halal" pour un large éventail de produits, outre  l'encouragement des opérateurs économiques à investir dans ce domaine.

Rappelant que les Emirats Arabes Unis sont "un partenaire important et stratégique" pour l'Algérie, M. Djellab a invité les opérateurs émiratis à découvrir les opportunités d'investissement offertes dans de nouveaux domaines, en particulier les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de l'industrie automobile.

L'Algérie vit de grandes mutations économiques depuis près de deux décennies, a-t-il dit, ajoutant que le secteur privé est la  locomotive d'activation du programme du Gouvernement visant la diversification de l'économie et la recherche de nouvelles opportunités d'exportation M.Djellab a indiqué, dans ce sens, que la participation de l'Algérie dans ce salon regroupant les leaders mondiaux de l'industrie alimentaire constituait une véritable opportunité pour les exportateurs algériens afin de mettre en avant leurs capacités de production et leurs atouts en vue de concurrencer les plus grandes marques internationales, en proposant des produits de qualité et à des prix concurrentiels.

Ce salon se veut un espace qui permet aux exportateurs algériens de côtoyer les plus grandes sociétés de distribution des  régions du Golfe et du Moyen-Orient qui représentent d'importantes parts de marché s'étendant jusqu'au sud est de l'Asie, en Chine et au sous-continent indien, a-t-il soutenu.

Qualifiant de prometteurs et diversifiés les domaines d'investissement en Algérie, le ministre émirati de l'Economie a affirmé que le partenariat et l'investissement en Algérie ouvraient de larges perspectives aux deux parties, afin d'investir les marchés des continents européen et africain, vu la position stratégique de l'Algérie.

Outre les possibilités de partenariat en matière de réalisation d'infrastructures de base pour trouver de nouveaux accès aux produits algériens dans les marchés extérieurs, M. Al Mansouri a évoqué les diverses opportunités de partenariat offertes dans des domaines vitaux notamment l'économie du savoir, le tourisme, l'agriculture et les produits "hallal".

Le ministre émirati a exprimé le souhait de voir la participation des operateurs algériens à ce salon sanctionner par la conclusion de contrats commerciaux avec leurs homologues émiratis, annonçant la préparation d'une foire des produits algériens et d'une rencontre d'affaires entre des opérateurs algériens et émiratis à Dubaï avant fin 2019.

Algérie-EAU: le partenariat dans les domaines des ports secs et des produits halal évoqué à Dubaï
  Publié le : mardi, 19 février 2019 19:19     Catégorie : Economie     Lu : 3 foi (s)   Partagez