Lutte contre l'évasion fiscale : numérisation des administrations financières

Publié le : samedi, 26 janvier 2019 19:16
Lutte contre l'évasion fiscale : numérisation des administrations financières

BLIDA - Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a annoncé, samedi à Blida, le lancement de l'opération de numérisation des administrations financières à la faveur des efforts de lutte contre le phénomène d'évasion fiscale.

"Nos services se sont engagés dans la numérisation des administrations financières au titre des efforts d'amélioration de la communication entre les différents systèmes d'information du secteur, parallèlement à la lutte contre l'évasion fiscale et, partant, le relèvement des rentrées budgétaires", a déclaré M. Raouya, dans son allocution lors festivités célébrant la Journée mondiale des Douanes (26 janvier).

Le ministre, qui a lancé un appel à tous les employés du secteur en vue de "s'impliquer dans cette démarche de modernisation de leur administration", a estimé que cette opération, est susceptible, au même titre que les facilitations douanières décidées au profit des opérateurs économiques, de "contribuer à la réduction des pratiques bureaucratiques en tous genres entravant le développent du commerce et des échanges extérieurs".

"Les facilitations douanières, décidées au profit des opérateurs économiques, notamment les exportateurs, vont contribuer à la réduction des frais douaniers, d'une part, et au développement du commerce extérieur, d'autre part", a-t-il ajouté.

M. Raouya a affirmé, en outre, l'impératif de la lutte contre toutes les pratiques bureaucratiques, conformément, a-t-il dit, aux orientations du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, visant la promotion d'une économie nationale hors hydrocarbures, tout en œuvrant à la "facilitation des échanges commerciaux légaux, parallèlement à la lutte contre les transactions susceptibles de porter atteinte à l'économie nationale et à la cohésion sociale".


Lire aussi : Numérisation prochaine des archives de l'ensemble des Conservations foncières


"La diversification de l'économie nationale est un important défi à relever dans le cadre de la mise en œuvre des réformes en cours dans différents secteurs et suivant les priorités fixées par le programme présidentiel", a soutenu le ministre, précisant que toutes les procédures visant le développement des exportations ont pour objectif de "restituer l'équilibre dans la balance des dépenses".

"Le gouvernement algérien confère une importance extrême au développement de l'activité de l'Institution douanière en tant qu'acteur essentiel au niveau des frontières et ce, en coordination avec tous les autres acteurs impliqués dans l'opération du commerce extérieur, au double plan financier et logistique", a souligné M. Raouya.

Les festivités qui se sont déroulées en présence du Directeur général des Douanes, Farouk Bahamid, de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati et du Secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi-Saïd, ont donné lieu à l'octroi de décisions permettant à des opérateurs économiques agréés d'ouvrir droit à des facilitations douanières et à la priorité dans le traitement de leurs marchandises au point de contrôle.

La délégation hôte de Blida a également procédé à l'inauguration du nouveau siège de l'Inspection divisionnaire des douanes de Blida, outre la remise de grades à des cadres du secteur.

Lutte contre l'évasion fiscale : numérisation des administrations financières
  Publié le : samedi, 26 janvier 2019 19:16     Catégorie : Economie     Lu : 22 foi (s)   Partagez