L'Algérie s'attelle à exporter son électricité et prépare activement le projet

Publié le : vendredi, 18 janvier 2019 15:07
L'Algérie s'attelle à exporter son électricité et prépare activement le projet

AIN TEMOUCHENT - Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a déclaré, jeudi à Aïn Témouchent, que "l'Algérie s'attelle à exporter son électricité et prépare ce projet, inscrit dans le cadre de la diversification de l'économie nationale".

Lors de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'Aïn Témouchent, le ministre a souligné que "l'Algérie a décidé d'exporter son électricité et œuvre à renforcer les lignes électriques de 400 kilovolts".

En visitant la centrale électrique de phase combinée de la SPA "Sharika Kahraba Terga", (SKT) dans la commune d'Ouled Boudjemaa, le ministre a souligné qu'"en plus de l'extension des lignes électriques d'une capacité actuelle de 400 kilovolts, nous envisageons la pose d'un câble sous-marin et son extension vers l'Europe. Il n'existe aucun obstacle pour le faire et aucune raison pour Sonelgaz de ne pas exporter son électricité".

Mustapha Guitouni a rappelé que la SPA "SKT" exporte actuellement de l'électricité en petites quantités vers plusieurs pays. "Il est nécessaire de préparer un réseau puissant et mettre en place dans les pays clients les plateformes prêtes à recevoir l'électricité algérienne", a-t-il ajouté.

Sur le même site, le ministre a invité les responsables de la SPA "SKT" à former les ingénieurs, appelés à être recrutés pour les besoins des futures centrales en cours de réalisation à Oran, Mostaganem et Naama. Ces techniciens doivent être opérationnels à la mise en service de ces futurs projets, a-t-il estimé.

Dans la commune de M'saïd, le ministre a procédé à la mise en service et au raccordement au réseau de distribution du gaz naturel de 1.712 foyers. 464 familles du village de Houaoura relevant de la commune de Bouzadjar et 1.248 autres de la commune de M'saïd bénéficient désormais de cette source d'énergie. Le groupement d'habitat rural, composé de 104 foyers, dans la commune de Sidi Boumediene, a bénéficié de deux opérations de raccordement aux réseaux d'électricité et du gaz de ville, lancées par le ministre


Lire aussi: Mégaprojet de phosphate de Tébessa : 80% du financement assurés par des banques chinoises


En visitant la zone industrielle en cours de réalisation à Tamazoura, s'étendant sur une surface globale de 164,6 has, Mustapha Guitouni a rassuré les autorités locales et les investisseurs quant à la prise en charge des besoins énergétiques de cette zone industrielle dans le cadre de la politique de l'Etat à encourager l'investissement productif.

Cette zone industrielle dispose actuellement d'une centrale mobile d'énergie électrique de 40 mégavoltes ampères. Le ministre a préconisé l'installation d'une deuxième centrale.

Dans cette collectivité locale, le ministre a visité l'école primaire "Belaziz Miloud", raccordée à l'énergie renouvelable. Il a appelé les responsables de la Société de distribution de e l'électricité et du gaz à prendre en charge à l'avenir le raccordement des établissements scolaires des zones rurales et leur donner la priorité afin qu'ils puissent disposer de chauffage.

Dans la commune d'Aïn Témouchent, le ministre a inauguré un transformateur électrique de 10/60 kilovolts pour renforcer le chef -lieu de wilaya en énergie électrique. Mustapha Guitouni a affirmé que la wilaya d'Aïn Témouchent est sécurisée en besoins électriques. Elle n'exploite actuellement que 30 pc de ses moyens en énergie électrique, ce qui devra rassurer les investisseurs locaux.

Il est prévu que les capacités de la wilaya en énergie électrique passeront à l'horizon en 2023 à 860 kilovolts-ampères selon les explications fournies à la délégation ministérielle.

L'Algérie s'attelle à exporter son électricité et prépare activement le projet
  Publié le : vendredi, 18 janvier 2019 15:07     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez