CNUCED: les PMA doivent favoriser l’essor des entreprises dynamiques

Publié le : mardi, 20 novembre 2018 18:58   Lu : 34 fois
CNUCED: les PMA doivent favoriser l’essor des entreprises dynamiques

NEW YORK - Les pouvoirs publics des Pays les moins avancés (PMA) doivent s’attacher en priorité à soutenir les entreprises dynamiques et adopter des politiques pour les aider à prospérer et à créer des emplois et de la croissance, indique la CNUCED dans son rapport 2018 sur les PMA, publié à Genève.

Intitulé "l’entreprenariat au service de la transformation structurelle", le rapport examine les conditions nécessaires à la création et au développement des entreprises à fort impact dans les PMA qui regroupent 47 pays comprenant la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques et plusieurs Etats insulaires.

"L’Etat a un rôle plus actif à jouer dans l’émergence d’entreprises locales dynamiques et porteuses de transformation", relève le secrétaire général de la Conférence des Nations sur le Commerce et le développement, Mukhisa Kituyi, cité dans le rapport.

Selon cette étude, des caractéristiques structurelles de l’économie des PMA tendent à y affaiblir l’entreprenariat et la croissance des entreprises, à savoir notamment le manque de moyens de financement, d’infrastructures et d’institutions, la pauvreté, les obstacles à l’avancement des femmes, le coût élevé de l’immatriculation des sociétés et la présence de risques politiques, économiques et environnementaux élevés.

Par conséquent, la plupart des entreprises de ces pays sont des micro-entreprises ou de petites entreprises, note le rapport qui relève que 58 % des entreprises formelles ont 20 employés ou moins.

Dans les PMA, nombreux sont ceux qui n’ont d’autre choix que de mener des activités entrepreneuriales de petite échelle et à faible valeur. Il s’agit avant tout de travail indépendant (qui représente 70 % de l’emploi total), de micro-entreprises et petites entreprises informelles dont les perspectives de survie et de croissance et la propension à innover sont faibles, souligne la CNUCED.

Pour favoriser le développement des entreprises dans la perspective d’une transformation économique en profondeur, il faut changer de cap, recommande l'organisation onusienne.

Ces pays doivent dépasser l’approche consistant à créer un environnement propice aux affaires, pour promouvoir un entreprenariat à fort impact.

"Il est important de noter que le rapport invite les pays les moins avancés à ne pas négliger le rôle complémentaire essentiel que jouent les grandes entreprises, aux côtés des petites et moyennes entreprises, de manière à élaborer des stratégies propres à promouvoir un entreprenariat à fort impact ", a fait observer le SG de la CNUCED.

La CNUCED préconise l'adoption d'une approche pragmatique, stratégique et évolutive pour accroître les capacités du secteur public, opérer des réformes institutionnelles appropriées au contexte local, développer des centres d’excellence, promouvoir l’apprentissage stratégique et faire naître des coalitions pour le changement.

CNUCED: les PMA doivent favoriser l’essor des entreprises dynamiques
  Publié le : mardi, 20 novembre 2018 18:58     Catégorie : Economie     Lu : 34 foi (s)   Partagez