Bedoui insiste sur le rôle des autorités locales de réunir les conditions pour attirer l’investissement

Publié le : mercredi, 14 novembre 2018 12:36   Lu : 2 fois
Bedoui insiste sur le rôle des autorités locales de réunir les conditions pour attirer l’investissement

SIDI BEL-ABBES - Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a insisté, mardi à Sidi Bel-Abbès, sur le rôle des autorités locales de réunir les conditions pour attirer l’investissement créateur de la richesse et de l'emploi.

"L’Algérie est un pays de richesses interminables et la main d’œuvre qualifiée doit être exploitée " (Noureddine Bedoui)

Lors d’une rencontre avec la société civile locale au terme de sa visite d’inspection dans la wilaya, le ministre a exhorté les autorités locales à réunir toutes les conditions pour attirer des projets créateurs de richesse et d’emploi par des entreprises économiques privées ou publiques. "On ne peut pas compter uniquement sur la fonction publique pour créer des postes d’emploi. Nos jeunes qui doivent faire preuve d’esprit d’entreprise et d’initiative trouveront tout le soutien et l’accompagnement pour concrétiser ses projets", a-t-il martelé.


Lire aussi: Le gouvernement déterminé à faciliter et à accompagner l’investissement et l’exportation des produits algériens


"Nos collectivités locales doivent jouer un rôle leader dans ce domaine en veillant à la valorisation de nos biens, à l'adoption d'une approche économique à exploiter pour booster leur rendement et améliorer leurs recettes" (Noureddine Bedoui)

"Les mécanismes de création de la richesse ont été mises en place dont les zones industrielles et les mini zones d’activités et nécessitent un accompagnement à travers des programmes de formation et des  pratiques pour exploiter les investissements et les équipements publics de proximité avec la participation d’investisseurs privés suivant la stratégie mise en place par l’Etat pour ouvrir des perspectives d’investissement et trouver de nouvelles alternatives à  la politique de rente", a encore souligné le ministre.

Noureddine Bedoui a également sommé les autorités locales de conduire le développement en ouvrant le champ devant l’investissement et en accordant des facilités administratives et fiscales à tous les jeunes porteurs de projets notamment dans les nouveaux créneaux des énergies renouvelables, de la modernisation et autres. Des opportunités pour  les entreprises à devenir partenaires dans la concrétisation sur le terrain, surtout que Sidi Bel-Abbès a de l'ascendance dans les technologies innovantes, l’agriculture et l'agroalimentaire qui  nécessitent l’orientation des jeunes vers une meilleure exploitation de ces atouts.

Dans ce sens, le ministre a invité les jeunes à profiter des occasions offertes par l’Etat à la faveur des programmes de développement et de soutien initiés par le président de la République dans tous les secteurs et où la priorité leur est accordée pour faire valoir leurs compétences dans la concrétisation de leurs objectifs et de leurs ambitions et acquérir une formation de qualité les aidant à construire leur avenir et à contribuer efficacement à l’épanouissement de leur pays.

"L’avenir est devant nos jeunes et le dernier mouvement décidé par le président de la République dans le corps des cadres supérieurs au niveau local est la preuve de la volonté de rajeunissement de nos administrations en ce qui concerne les postes de responsabilité et le renforcement de la présence féminine" (Noureddine Bedoui) 


Lire aussi: Emploi: l’Etat déterminé à soutenir toutes les initiatives d’investissement


En réponse aux préoccupations des représentants de la société civile, le ministre a souligné que le train du développement national prôné par le président de la République est sur de bons rails en voyant ce qu'a été réalisé à Sidi Bel-Abbès comme bond qualitatif au profit de sa population dans divers domaines.

La wilaya sera renforcée par d’autres projets de raccordement au réseau du gaz de ville, d'électrification rurale, d'amélioration urbaine, de réaménagement des routes de wilaya et vicinales, de  suppression des points noirs en matière de protection contre les risques d’inondations, d'aide à l’habitat rural et autres projets qui auront un impact positif direct sur la vie des citoyens.

Noureddine Bedoui a aussi affirmé "les projets de développement se poursuivront. Nous sommes en période de mise à niveau de nos infrastructures et de nos stratégies suivant les normes internationales en vigueur".

"Réaliser la prospérité à nos concitoyens est la responsabilité de tous avec l’élaboration de programmes de développement des régions du Sud, des Hauts plateaux et des zones frontalières et montagneuses qui constituent la priorité des priorités", a-t-il ajouté, annonçant l'adoption d’une liste préliminaire comportant, entre autres, la réalisation et la réhabilitation des zones industrielles et des zones d’expansion touristique (ZET), l’exploitation des entreprises classées.

L'opération est en cours pour recenser toutes les décisions afin de créer une dynamique de développement et accorder des facilités aux investisseurs et aux citoyens au niveau local. Une option qui sera renforcée davantage dans le nouveau code des collectivités territoriales, a-t-il fait savoir.

Bedoui insiste sur le rôle des autorités locales de réunir les conditions pour attirer l’investissement
  Publié le : mercredi, 14 novembre 2018 12:36     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez