Algérie-Royaume-Uni: les opportunités bilatérales de partenariat et d'investissement évoquées

Publié le : mercredi, 31 octobre 2018 19:08   Lu : 1 fois
Algérie-Royaume-Uni: les opportunités bilatérales de partenariat et d'investissement évoquées

ALGER- Le représentant personnel de la Première ministre britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie, Lord Richard Risby, a évoqué mercredi à Alger, les différentes opportunités de partenariat et d'investissement entre l'Algerie et le Royaume-Uni, notamment dans le secteur énergétique.

Lors d'une conférence de presse tenue à Alger, Lord Risby s'est dit confiant s'agissant de l'attrait, vis-à-vis des investisseurs, du projet de loi sur les hydrocarbures dont la mouture définitive est prévue pour la fin du mois de juillet 2019.

Lord Risby a également évoqué l'accord signé lundi entre Sonatrach et British Petrolium (BP) pour explorer et développer les ressources non conventionnelles.

Selon lui, cet accord vise à hisser les activités d'exploration entre les deux compagnies y voyant là "un signe de plus de la confiance placée par le Royaume-Uni dans le secteur énergétique de l'Algérie et dans son souhait de diversifier ses activités au sein de ce secteur".


Lire aussi: l’Algérie est un "partenaire stratégique" en matière de sécurité énergétique


Par ailleurs, Lord Risby est revenu sur les différentes possibilités de coopération économique entre les deux pays dans les secteurs hors-hydrocarbures.

Ainsi, il a cité le secteur de la Défense ainsi que divers secteurs productifs pouvant constituer des alternatives aux importations algériennes.

Le même responsable a également évoqué ses entretiens tenus au cours de sa visite en Algérie avec plusieurs ministres du gouvernement, notamment avec le ministre du Commerce, Said Djellab.

Cette rencontre a permis aux deux responsables d'échanger sur la manière dont la technologie peut être déployée en faveur du renforcement des liens commerciaux entre les deux pays.

Lord Risby a cité, à titre d'exemple, la plateforme mise en place par le Royaume-Uni permettant aux entreprises, notamment algériennes, d'identifier d'éventuels partenaires commerciaux britanniques.


Lire aussi: La consolidation des investissements britanniques en Algérie au centre d'un entretien Messahel-Lord Risby


Il s'est également félicité de l'initiative similaire du ministère du Commerce qui a permis d'identifier six secteurs économiques principaux constituant des opportunités pour les investisseurs étrangers.

Lord Risby a également indiqué que son pays considérait, tout comme l'Algérie, l'Afrique comme étant un marché "clé".

Le représentant britannique a également évoqué ses échanges avec le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, sur la modernisation du système bancaire algérien notamment en faveur du financement des jeunes entrepreneurs.

Se disant "impressionné" par les jeunes chefs d'entreprises algériens, Lord Risby a rappelé que l'une des préoccupations des jeunes entrepreneurs en Algérie comme au Royaume-Uni est l'accès au financement.

Pour lui, il s'agit d'une communauté dont l'Algérie peut être "très fière" en terme d'innovation et de dynamisme notamment dans le domaine de la technologie appliquée au secteur environnemental.

Le représentant britannique a en outre évoqué sa réunion avec la ministre de l'Environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, qui a abouti à la signature d'un accord sur la création d'un groupe de travail bilatéral destiné à évoquer les problématiques environnementales et à échanger les expertises.

Selon lui, la création de ce groupe de travail intervient au moment où les  deux pays font face aux impacts du réchauffement climatique.

"Il y a pour nos deux pays ce besoin de bien s'organiser face à ce contexte", a-t-il estimé.

En outre, interrogé à propos d'éventuels accords commerciaux entre l'Algérie et le Royaume-Uni, Lord Risby a indiqué que sont pays étant en phase de transition économique quelques mois avant le Brexit, cela ne lui permet pas de s'orienter vers "des accords commerciaux directs".

"Cela ne nous empêche pas de renforcer nos relations commerciales avec nos partenaires comme l'Algérie", a-t-il cependant précisé.

Dans ce sens, il a souligné la hausse de l'intérêt affiché au cours des derniers mois par les entreprises britanniques pour l'investissement en Algérie.

Par ailleurs, Lord Risby a également affirmé la disponibilité de son pays dans le cadre de l'organisation d'événements sportifs comme les Jeux méditerranéens que l'Algérie organisera en 2021.

Soulignant la "fière tradition sportive" de l'Algérie avec des athlètes connus, notamment au Royaume-Uni, le représentant britannique a rappelé l'expertise et les compétences capitalisées par son pays dans l'organisation de grands événements lors des Jeux olympiques de 2012 à Londres.

 

Algérie-Royaume-Uni: les opportunités bilatérales de partenariat et d'investissement évoquées
  Publié le : mercredi, 31 octobre 2018 19:08     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez