JMMC: Guitouni appelle les producteurs et consommateurs à "capitaliser leurs efforts positifs" 

Publié le : dimanche, 23 septembre 2018 11:29   Lu : 4 fois
JMMC: Guitouni appelle les producteurs et consommateurs à "capitaliser leurs efforts positifs" 
Photo APS

ALGER - Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a appelé dimanche à Alger les producteurs de l’Industrie pétrolière et les consommateurs à "capitaliser leurs efforts positifs" et à assurer une transition "souple" afin de ne pas déstabiliser le retour en cours à l’équilibre du marché pétrolier.

"Il est de l’intérêt des producteurs, de l’industrie pétrolière et des consommateurs de capitaliser leurs efforts positifs et d’assurer une transition souple afin de ne pas déstabiliser le retour en cours à l’équilibre du marché", a souligné M. Guitouni dans son allocution d'ouverture des travaux de la 10ème réunion  du Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord de réduction de la production pétrolière des pays de l'Opep et non-Opep (JMMC) organisé dimanche à Alger.

Pour rappel, le JMMC a été créé par la 171ème Conférence ministérielle de l'Opep, tenue en novembre 2016, et par la réunion ministérielle conjointe Opep-non Opep en décembre 2016 à Vienne, chargé de veiller à la réalisation des objectifs de la Déclaration de coopération.

Présidé par le ministre saoudien de pétrole et co-présidé par son homologue russe, le JMMC est composé de quatre pays membres de l'Opep (Algérie, Arabie Saoudite, Koweït et Venezuela) et de deux pays non membres (Russie et Oman).


Lire aussi : OPEP-non OPEP: la réunion d’Alger se tiendra dans un contexte géopolitique mondial particulier


C'est lors de la tenue à Alger de la 170ème réunion extraordinaire de la Conférence ministérielle de l’Opep en septembre 2016 que les pays membres de cette organisation avaient décidé d’ajuster leur production, dans un intervalle de 32,5 à 33 millions de barils par jour (mbj), et de créer un Comité de haut niveau présidé par l’Algérie en vue d’élaborer les détails de l’accord.

Ces détails ont été définis dans une proposition algérienne adoptée lors de la 171ème réunion ordinaire de la Conférence ministérielle de l'Opep tenue en novembre 2016 à Vienne.

Le haut comité a également tenu des réunions avec des pays non membres de l’organisation. Ces discussions ont abouti à la signature de l’Accord de coopération entre les pays membres de l’Opep et les pays non-Opep participants à la réunion de décembre 2016.

L'Opep a ainsi décidé d'une réduction de sa production de pétrole d’environ 1,2 mbj à compter du 1er janvier 2017, rejointe par la suite par 11 pays non membres ayant accepté de réduire leur offre de 600.000 bj.

Une année après, l'Organisation et ses partenaires décidèrent de prolonger jusqu’à fin 2018 leur plafonnement de la production au profit du prix du baril.

JMMC: Guitouni appelle les producteurs et consommateurs à "capitaliser leurs efforts positifs" 
  Publié le : dimanche, 23 septembre 2018 11:29     Catégorie : Economie     Lu : 4 foi (s)   Partagez