Bouazghi: le travail en cours pour cesser l’importation des semences de pomme de terre en 2022

Publié le : mercredi, 30 mai 2018 11:20   Lu : 13 fois
Bouazghi: le travail en cours pour cesser l’importation des semences de pomme de terre en 2022

SETIF - Le ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a affirmé mardi à Sétif que le travail était en cours pour cesser l’importation des semences de pomme de terre à compter de début 2022.

Le ministre qui a suivi à l’entreprise de développement agricole dans la commune d’Ain Hadjar des explications sur la production de semences de pomme de terre a souligné que cette opération délicate exige sagesse et présence scientifique des experts pour parvenir à cesser définitivement l’importation de ce produit.


Lire aussi: Bouazghi insiste sur la poursuite de l'opération de récupération des terres agricoles inexploitées


Le pays est parvenu à produire nombre de classes de ces semences réduisant la facture des importations, a ajouté M. Bouazghi assurant que le travail continue pour produire l’ensemble des classes de semences. Il a qualifié ce travail d’‘‘important’’ car ‘‘lié à la sécurité alimentaire’’ rappelant le soutien de l’Etat aux laboratoires spécialisés dans le développement de semences.

Au siège de la laiterie Tell dans la commune de Mezloug, le ministre a insisté sur le respect des règles de distribution du lait pour éviter les fluctuations de quantités de ce produit sur le marché, estimant que la wilaya de Sétif constitue un modèle en matière de respect de ces règles.

Les quantités de lait produites à l’échelle nationale suffisent pour couvrir la demande avec même un surplus, a noté le ministre qui a insisté sur la nécessité d’acheminer le lait au citoyen au prix soutenu conformément aux orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.


Lire aussi: Production de pas moins de 1,5 million de pomme de terre d’arrière saison à l’échelle nationale


Dans une déclaration à la presse lors de sa visite à une unité de conditionnement des dattes à Bazer Sakra, M. Bouazghi a relevé que la stratégie du chef de l’Etat vise à faire de l’agriculture ‘’une locomotive principale’’ de l’économie nationale estimant qu’avec 360.000 hectares de surface agricole, la wilaya de Sétif peut constituer un pôle agricole et contribuer à l’accroissement de la production, l’amélioration de la qualité et l’orientation des surplus vers l’industrie agroalimentaire et l’exportation.

Au début de sa visite, le ministre a inspecté le périmètre d’irrigation agricole de Sétif où il a reçu un exposé sur le secteur avant de visiter une ferme d’élevage bovin et une unité de transformation de la pomme de terre.

Dans la commune d’El Ouricia, le ministre a visité l’écloserie de poisson d’eau douce dont la capacité de production annuelle atteint 15 millions alevins avant de clore sa visite en suivant au chef-lieu de wilaya des explications sur le secteur des forêts et patrimoine forestier local ainsi que les opportunités d’investissement dans ce patrimoine.

Bouazghi: le travail en cours pour cesser l’importation des semences de pomme de terre en 2022
  Publié le : mercredi, 30 mai 2018 11:20     Catégorie : Economie     Lu : 13 foi (s)   Partagez