Les opérateurs commerciaux de Tadjnant invités à la création d'entreprises productives

Publié le : mercredi, 09 mai 2018 19:20
Les opérateurs commerciaux de Tadjnant invités à la création d'entreprises productives

ALGER - L'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a appelé mercredi tous les opérateurs et les professionnels dans le domaine du commerce à la commune de Tadjnant (Mila) à adhérer aux démarches du gouvernement visant le renforcement du tissu économique national à travers la création d'entreprises productives contribuant au développement de cette région, l'un des pôles commerciaux les plus importants du pays, a-t-on appris de l'ANDI.

La conjoncture économique du pays a suscité un fort besoin d'attirer l'investissement productif pour la création de richesse et de postes d'emploi, a indiqué l'ANDI la veille d'une rencontre sur les opportunités d'investissement prévue jeudi à Mila en présence des investisseurs et d'hommes d'affaires de plusieurs wilayas de l'est du pays.

L'ANDI a souligné la nécessité de convaincre tous les professionnels du secteur du commerce de la région de Tadjnante et autres de renommée dans le domaine commercial, de s'orienter vers la création d'entreprises économiques de production à même de créer la richesse et les poste d'emploi.


Lire aussi: Le climat d'investissement en Algérie, en "constante" amélioration


A cet effet, l'Etat a adopté des politiques visant le développement des secteurs économiques prioritaires à l'instar de l'Agriculture, l'Industrie, le Tourisme, les énergies renouvelables et les technologies d'information et de communication basées sur le principe de la promotion et le développement des territoires, selon les potentialités de chaque région, a ajouté la même source.

En vue de concrétiser ces politiques, l'Etat a réuni les conditions propices notamment à travers l'amélioration du climat d'affaires, la mise en place des outils efficaces de soutien et d'accompagnement, outre les mesures incitatives pour la promotion des activités de production et de services à l'image des exonérations fiscales et parafiscales, des avantages relatifs le financement et le foncier et l'allègement des charges sociales en faveur des opérateurs économiques, précise l'ANDI.

La nouvelle loi sur le développement de l'investissement promulguées en 2016 constitue l'un des piliers de réformes initiées par le gouvernement en vue de faciliter l'investissement, de lever les entraves qui bloquent les investisseurs, d'activer l'efficacité des entreprises et des instances publiques chargées du soutien à l'investissement, explique cette instance.

La nouvelle loi sur l'investissement prévoit plusieurs modifications de nature à conférer davantage de flexibilité et de facilitations aux investissements en vue de les adapter aux exigences de la conjoncture économique du pays et réaliser des projets d'investissement à forte valeur ajoutée, poursuit la même source.

Ces modifications ont porté sur trois principaux axes, concernant en premier lieu la régulation du cadre règlementaire des investissements à travers l'adaptation de certaines procédures et l'annulation des mesures restrictives.


Lire aussi: Hausse des investissements enregistrés sur les 9 premiers mois de 2017


Elle porte également sur la restructuration des mesures incitatives, la facilitation des procédures et le renforcement des privilèges de sorte à réaliser une harmonie entre les différents systèmes d'incitation sectoriels et accorder des privilèges en fonction des priorités économiques.

La restructuration du guichet unique décentralisé relevant de l'agence et son organisation sous forme de centres spécialisés chargés de la gestion des privilèges, la vérification des procédures, le soutien à la création d'entreprises et la promotion territoriale est de nature à impulser la dynamique d'investissement, assure la même source.

L'ANDI a affirmé, à ce propos, avoir initié, dès la promulgation de la nouvelle loi sur l'investissement, les mesures nécessaires, à travers la création au niveau de l'ensemble des guichets uniques décentralisés, de centres de gestion des privilèges et de la vérification des procédures, et ce par l'aménagement d'espaces au niveau de ces guichets et l'installation de représentants des administrations et des organismes intervenant dans le domaine de l'investissement.

Dans le but de faciliter l'opération d'investissement et se rapprocher davantage des opérateurs économiques, l'ANDI a ouvert des guichets uniques décentralisés au niveau des wilayas déléguées du Sud et prévoit le lancement éminent du service d'enregistrement des investissements à distance "E-Invest".

 

Bourse de partenariat: une passerelle de communication entre les investisseurs

 

La rencontre qui regroupera différents opérateurs économiques sera l'occasion de débattre de nombre de sujets en relation avec l'investissement, notamment les opportunités d'investissement au niveau de la wilaya de Mila, particulièrement dans les secteurs stratégiques.

Elle permettra, en outre, d'expliquer le nouveau système d'incitation à l'investissement et le rôle de l'ANDI et de ses guichets uniques décentralisés dans l'aide et le soutien à l'investissement, la création et le développement des entreprises économiques dans le cadre de ce système.

Une présentation sur la bourse de partenariat mise en place par l'Agence sera également présentée lors des travaux de cette rencontre, outre la programmation d'interventions sur les moyens permettant le passage de l'économie parallèle à l'économie formelle".

Les opérateurs commerciaux de Tadjnant invités à la création d'entreprises productives
  Publié le : mercredi, 09 mai 2018 19:20     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez