Le Président Bouteflika exhorte les partenaires du Pacte économique et social de croissance à faire prévaloir le dialogue

Publié le : mardi, 01 mai 2018 12:52   Lu : 163 fois
Le Président Bouteflika exhorte les partenaires du Pacte économique et social de croissance à faire prévaloir le dialogue
Photo APS Archives

HASSI MESSAOUD (Ouargla) - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a appelé mardi les partenaires du Pacte économique et social de croissance (Gouvernement-UGTA-Patronat) à faire prévaloir le dialogue "sérieux et constructif" afin de surmonter tous les conflits dans le cadre de la loi.

Dans un message à l'occasion de la fête internationale du Travail (1er mai), lu en son nom par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, le président de la République a appelé "les partenaires du Pacte économique et social de croissance à faire prévaloir le dialogue sérieux et constructif afin de surmonter tous les conflits dans le cadre de la loi, en tenant compte de la difficulté de la conjoncture financière que traverse le pays et même plusieurs entreprises économiques".


Lire aussi: Fête du travail: mobilisation pour la relance de l'économie nationale dans la cohésion et la solidarité


A ce propos, il a exhorté la Tripartite à "mettre à profit ce dialogue pour la promotion de l'intégration et de l'efficacité au service de la continuité de notre processus national d'édification de l'Algérie de la fierté et de la dignité, une Algérie qui viendra, par l'aide du Tout Puissant, à bout de ses difficultés financières actuelles, une Algérie qui continuera à améliorer les conditions de vie de tous ses citoyens, sans exclusion aucune, une Algérie qui demeurera fidèle au caractère social de notre Etat".

Le chef de l'Etat a appelé également "le Gouvernement à continuer à associer ses partenaires économiques et sociaux à la mise en œuvre de leur Pacte commun, à la promotion des réformes et à la relance du développement économique et social", exhortant les signataires du Pacte économique et social de croissance à "un sursaut pour travailler ensemble au service de l'Algérie et de la prospérité de son peuple".

Appelant, en outre le partenaire économique à davantage de mobilisation, le chef de l'Etat a précisé que l'entreprise économique est "le levier essentiel de l'économie et l'instrument par excellence pour améliorer la qualité, gagner la compétitivité et ouvrir à notre produit économique les marchés internationaux".


Lire aussi: Ouargla: l'UGTA célèbre la Journée des travailleurs sous le thème de la souveraineté économique


Il s'est adressé, par ailleurs, aux travailleurs et travailleuses les appelant à plus de mobilisation "pour parfaire la performance et remporter la bataille du développement dans le contexte d'une impitoyable concurrence mondiale", ajoutant que "nos travailleurs et travailleuses peuvent s'enorgueillir des résultats réalisés en termes de développement du pays et ils sont en droit d'aspirer à davantage d'acquis sociaux".

S'agissant des réformes, le président Bouteflika a assuré que l'Algérie s'attèle à la concrétisation d"'un ambitieux programme cautionné par le peuple dans ce domaine".

"(...), notre conviction est grande en nos potentialités économiques qui requièrent de nous davantage de réformes, de rationalisation de nos méthodes er de mobilisation de nos capacités", a-t-il assuré.

La Tripartite a été instituée en 1991 en tant que cadre de dialogue entre le Gouvernement, l'UGTA et les organisations patronales et qui s'est cristallisé en février 2014 par la signature du Pacte économique et social de croissance avec comme objectifs l'accélération des réformes économiques, le développement industriel et l'amélioration du climat d'affaires ainsi que la protection sociale et l'amélioration du pourvoir d'achat.

Le Pacte économique et social de croissance a été salué par de nombreuses organisations du monde du Travail, notamment le Bureau international du travail (BIT), en tant que modèle à d'autres pays.

Le Président Bouteflika exhorte les partenaires du Pacte économique et social de croissance à faire prévaloir le dialogue
  Publié le : mardi, 01 mai 2018 12:52     Catégorie : Economie     Lu : 163 foi (s)   Partagez