Contrôle des finances publiques: les procédures de la Cour des comptes modernisées grâce à un jumelage  

Publié le : jeudi, 26 avril 2018 09:42   Lu : 285 fois
Contrôle des finances publiques: les procédures de la Cour des comptes modernisées grâce à un jumelage  

ALGER- La Cour des comptes est désormais dotée d’outils et de procédures modernes, acquis grâce à un jumelage avec des institutions similaires de France et du Portugal, dans le cadre du programme P3A, clôturé mercredi à Alger, ont indiqué les partenaires.

Lors du séminaire de clôture, tenu en présence du président de la Cour des Compte Abdelkader Benmarouf, du président de la Cour des comptes française Didier Migaud, de la représentante du Tribunal de Contas portugais et des ambassadeurs de l’UE, de France et du Portugal à Alger, les partenaires ont dressé un bilan très positif de ce jumelage.

Intitulé "Renforcement des capacités institutionnelles de la Cour des Comptes en matière de contrôle juridictionnel, d’exécution de la loi de finances et de la qualité de la gestion", le jumelage aura permis à cette institution indépendante d’"améliorer sa relation avec son environnement, de se doter d’outils de contrôle et de méthodologies modernes ainsi que la réorganisation de ses services", a déclaré M. Benmarouf à la presse en marge du séminaire.

"Cela nous permet de prétendre petit à petit à travailler selon les standards internationaux en matière de contrôle des finances publiques", a-t-il poursuivi .

La coopération entre la Cour des comptes et ses homologues européennes, dans le cadre du P3A (Programme d’appui à la mise en oeuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne) devra se poursuivre pour que cette institution puisse accomplir les nouvelles missions qui lui seront confiées par la future nouvelle loi organique des lois de finances, a-t-il avancé.

"Dans le cadre de la nouvelle loi organique, la Cour sera chargée de la certification des comptes de l’Etat, une mission complexe qui demande des qualifications exceptionnelles", a-t-il dit.

Pour sa part M. Migaud a fait savoir que les travaux du jumelage ont abouti à la formulation de 250 recommandations qui visent à moderniser le fonctionnement de la Cour des comptes algérienne.

 

Lire aussi: Cour des comptes: lancement de la préparation à l'application des ODD

 

L’institution est "désormais plus ouverte, mieux organisée et mieux outillée pour le contrôle des finances publiques" a-t-il attesté.

A son tour, l’ambassadeur, chef de la délégation de l’UE en Algérie John O’Rourke s’est également réjoui des résultats du jumelage qui fait partie, selon lui, d’une trentaine de jumelages institutionnels en cours d’exécution en Algérie dans le cadre de P3A.

Le Directeur de la coopération avec l’UE et des institutions au ministère des Affaires étrangères, Ali Mokrani s’est notamment félicité du "rattrapage" réalisé par l’Algérie en matière de jumelages avec un nombre global dépassant la cinquantaine en plus de l’élargissement des secteurs bénéficiaires.

Ce jumelage conforte, soutient-il, la dynamique de coopération dans le cadre des programmes sectoriels d’appui de l’UE au profit du ministère des Finances en matière de modernisation institutionnelle et de rationalisation des dépenses publiques, d’un montant global de 80 millions d’euros ainsi qu’un titre du programme SPRING.

Il a saisi l’occasion pour renouveler l’appel lancé à l’UE et à ses Etats membres pour faciliter la mobilisation des administrations et des experts pour un montage rapide des jumelages.

Le jumelage, entamé en janvier 2016 (28 mois d’exécution) dans le cadre du programme d’appui à la gouvernance économique et politique de l’Algérie, baptisé "SPRING" et géré par le P3A, a été articulé autour de quatre axes principaux que sont l’organisation et les moyens, les activités juridictionnelles, le contrôle budgétaire de l’Etat et le contrôle de la gestion et l’évaluation.

Grâce à ce jumelage financé à hauteur de 1,721 million d’euros par l’UE et auquel ont participé 92 experts français et portugais, la Cour des comptes a pu déclencher une dynamique de mise en conformité de ses activités avec les normes et les meilleures pratiques européennes et internationales.

La Cour s’est ainsi dotée de guides méthodologiques normés et homogènes, de procédures simplifiées et actualisées, d’outils de contrôle collaboratifs de la qualité de la performance de la gestion et de moyens informatiques et de communication modernes, ont souligné les partenaires du jumelage.  

Contrôle des finances publiques: les procédures de la Cour des comptes modernisées grâce à un jumelage  
  Publié le : jeudi, 26 avril 2018 09:42     Catégorie : Economie     Lu : 285 foi (s)   Partagez