Necib: une enveloppe financière de 31 milliards dinars pour préparer la prochaine saison estivale

Publié le : mercredi, 18 avril 2018 13:04   Lu : 240 fois
Necib: une enveloppe financière de 31 milliards dinars pour préparer la prochaine saison estivale
Photo APS

ALGER - Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a annoncé, mardi à Alger que le gouvernement a décidé de consacrer une enveloppe financière supplémentaire de 31 milliards dinars pour la préparation de la saison estivale prochaine en sus du budget d'équipement de 196 milliards dinars alloué au secteur programmé au titre de l'exercice 2018.

"Le Conseil interministériel tenu le 25 mars 2018 a adopté une feuille de route englobant le financement des opérations d'urgence pour les wilayas ayant connu des perturbations dans la distribution de l'eau potable à travers le territoire national durant l'été 2017", a fait savoir M. Necib lors de sa présentation de l'état des lieux du secteur des ressources en eaux devant la commission de l'habitat, des équipements et de l'irrigation de l'Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre d'une audience présidée par Yahia Benine en présence du ministre des Relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda, affirmant "qu'un diagnostic a été établis à travers toutes les wilayas outre l'adoption des recommandations relatives à chaque état (puits, équipements, réseau et stockage).

Le ministre a fait savoir qu'un soutien financier de 6 milliards de dinars a été accordé à l'Algérienne des eau (ADE) tout en mettant en place un mécanisme de coordination et un calendrier du suivi et d'encadrement du transfert de la gestion du service public de l'eau des services de 568 communes à l'ADE.

Concernant la réserve en eau au niveau national pour l'année en cours le ministre a indiqué que la pluviométrie durant les mois de février et mars dernier ainsi qu'au début avril ont contribué à combler le déficit enregistré durant le début de la saison, indiquant que le taux de remplissage des barrages a atteint 65%.

Le ministre a indiqué, à ce propos, que l'Algérie collecte annuellement 10,4 milliards m3 d'eaux destinées à l'usage agricole (6,8 milliards m3), ménager (3,3 milliards m3) et industriel (0,3 milliards m3).

Concernant le programme d'équipement de 2018, le ministre a souligné qu'il contient un nombre de projets notamment le renforcement des capacités d'alimentation en eau potable, l'élargissement de réseaux de purification à travers les villes, l'élargissement de superficies agricoles irriguée, le dégèle de 28 stations de traitement des eaux usées, la réalisation du barrage Sidi Khelifa et la réalisation de 3 stations de dessalement à Alger et à Taref ainsi qu'à Bejaia.

S'agissant du programme en cours de réalisation dans le secteur des Ressources en Eaux, M. Necib a indiqué que les agréments enregistrés jusqu'à décembre 2017 ont atteint 3,031 milliards Da, ce qui rendra les projets en cours de réalisation au titre des différents programmes de développement représentant 1,026 milliards Da, soit 1,963 opérations différentes à travers tout le pays.

Le ministre a indiqué que ces projets auront un effet direct sur les citoyens et sur le développement économique, soulignant qu'un nombre de ces projets a été réceptionnés et opèrent partiellement jusqu'à l'achèvement des travaux aux horizons de 2021.

Concernant les dettes des entreprises privées et publiques envers le secteur des Ressources en Eaux, Il a fait état de 104 milliards Da réglées définitivement en fin de l'année 2017.

M. Necib a fait état de 80 barrages opérationnels, dont 4 réceptionnés en 2017 en dépit des difficultés financières, ajoutant que des travaux au niveau de 5 nouveaux barrages sont en cours et seront réceptionnés aux horizons 2021 ce qui permettra d'augmenter les capacités de stockage à 9 milliards m3.

Il a affirmé que 98% des habitants sont reliés aux réseaux d'alimentation en eau potable avec une quantité de 180 litre par personne quotidiennement et une distribution journalière au profit 73% de citoyens.

M. Necib a indiqué que le programme national de dessalement a permis la réalisation de 11 stations de dessalement produisant un taux de 11% de la production nationale d'eau potable.

Par ailleurs, le ministre a fait état de la poursuite du travail afin de réaliser le programme d'un million d'hectares supplémentaire des superficies agricoles irrigué, soulignant que 184.000 hectares dédiés à l'exploitation ont été aménagés et réceptionnés jusqu'en mars 2018.

Il a indiqué que les travaux se poursuivent sur 225.000 hectares, tout en achevant les procédures de lancement de projets d'irrigation de 100.000 hectares.

Necib: une enveloppe financière de 31 milliards dinars pour préparer la prochaine saison estivale
  Publié le : mercredi, 18 avril 2018 13:04     Catégorie : Economie     Lu : 240 foi (s)   Partagez