Début des travaux du forum d'affaires algéro-espagnol à Alger

Publié le : mardi, 03 avril 2018 12:25

ALGER - Les travaux du forum d’affaires algéro-espagnol ont débuté mardi à Alger sous la co-présidence du ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi, et la Secrétaire d’Etat au Commerce d’Espagne, Maria Luisa Poncela.

Tenu en marge de la 7ème session de la Réunion bilatérale algéro-espagnole de Haut niveau, ce forum d'affaires regroupe près 700 participants algériens et espagnols composés de représentants d'organismes institutionnels, d'établissements financiers et d'opérateurs économiques de divers secteurs (agroalimentaire, aéronautique, banques, métallurgie, machinerie industrielle, matériaux de construction, transport...).

Cette rencontre constitue une occasion propice pour intensifier davantage la coopération économique entre les deux pays.

Le Président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy Brey, a entamé mardi une visite en Algérie à l'invitation du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, pour prendre part à la 7ème session de la Réunion bilatérale algéro-espagnole de Haut niveau.

A cette occasion, plusieurs accords seront signés entre l’Algérie et l’Espagne.


Lire aussi: L’Algérie, un partenaire "stratégique d’importance primordiale"


Pour rappel, en matière d'investissements, l’Espagne est présente en Algérie à travers 65 projets d’investissements impliquant des promoteurs espagnols déclarés auprès de l’Agence Nationale de Développement de l’Investissement (ANDI) sur les 15 dernières années pour un montant de l’ordre de 170 milliards de DA.

Sur ces 65 projets déclarés, 47 ont été réalisés, soit un taux de réalisation de 72% en terme de nombre de projets pour un montant de près de 150 milliards de DA et générant 1.744 emplois directs, selon les chiffres de l'ANDI.

Parmi les pays étrangers ayant investi en Algérie, l’Espagne se classe au 4ème rang en terme de nombre de projets, au 7ème rang en volume financier et en 5ème position en nombre d’emplois.

S’agissant des investissements en provenance des pays européens, l’Espagne se classe au 3ème rang en terme de nombre de projets, de volume financier et de nombre d’emplois après la France et la Turquie.

Selon l'ANDI, les principales caractéristiques des investissements espagnols en Algérie est que leur répartition sectorielle fait ressortir l’Industrie en pôle position, soit 82% en nombre des projets souscrits, 99% en montant et 88% en nombre d’emplois.

Sur l’ensemble des investissements espagnols souscrits durant la période 2012-2017, le secteur industriel a concentré 53 projets d'un montant global de 167,3 milliards de DA et générant 4.970 postes d’emplois, dont 37 projets ont été réalisés pour un montant de 148 milliards de DA.


Lire aussi: Algérie-Espagne: les relations économiques en quête d'un nouvel élan


Ces investissements industriels déclarés à l'ANDI ont concerné les filières eau et énergie (120 milliards de DA), chimie, caoutchouc et plastique (17 milliards de DA), sidérurgie, métallique, mécanique et électrique (16,8 milliards de DA), agroalimentaire (8 milliards de DA), industries du bois, liège papier et imprimerie (3,2 milliards de DA), matériaux de construction, céramique et verre (2,2 milliards de DA), mines et carrières (134 millions de DA) et industries textiles, bonneterie et confection (96 millions de DA.)

Le secteur industriel est suivi de l’agriculture, des services, du BTPH et du transport.

Pour ce qui est des relations commerciales, l'Espagne s'est classée, en 2017, comme 3ème client de l`Algérie avec un montant de 4,1 milliards de dollars d'exportations algériennes, et 5ème fournisseur avec 3,1 milliards de dollars d'importations algériennes.

Sur les deux premiers mois de l'année 2018, l'Espagne est devenue le premier client de l'Algérie, un rang qui avait été occupé par l'Italie durant plusieurs années.

Media

Début des travaux du forum d'affaires algéro-espagnol à Alger
  Publié le : mardi, 03 avril 2018 12:25     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez