Algérie/EAU: un pacte d’actionnaires de joint-venture pour la production d'herbicides

Publié le : mercredi, 28 mars 2018 15:07
Algérie/EAU: un pacte d’actionnaires de joint-venture pour la production d'herbicides

ALGER - La Société ALPHYT (filiale du groupe public industriel d'engrais et de produits phytosanitaires, Asmidal) et la société émirati "Anglo-Impex Limited", ont signé mercredi à Alger, un pacte d’actionnaires en vue de créer une joint-venture spécialisée dans la production et la commercialisation d'herbicides de types solides et liquides.

Le document a été signé entre la P-dg d’ALPHYT, Linda Chefaa, et le Directeur général d’Anglo-Impex Ltd, Muawia Merghani Ibrahim, en  présence du P-dg du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour et l’Ambassadeur du Soudan en Algérie.


Lire aussi: Sonatrach: la pétrochimie en "fer de lance" pour le développement économique du pays


Baptisée "Hidhab-Agro-Chimicals", cette société mixte, aura son siège dans la wilaya de Sétif, une région à forte vocation céréalière.

D’une superficie de 10.000 mètres carrés, l’usine est d’un investissement de plus de six (6) millions de dollars.

Lors de la cérémonie de signature, le Conseiller auprès du P-dg du groupe Sonatrach, Ferhat Ounoughi a indiqué que la concrétisation de ce partenariat permettra à l’Algérie de se substituer aux importations des herbicides évaluées à 60 millions de dollars/an.

Il permettra également à la Société "Hidhab- Agro-Chimicals", de se positionner en tant que premier producteur d’herbicides au niveau de l’Afrique du Nord, a-t-il ajouté.

M. Ounoughi a fait savoir que le taux de rendement interne de ce projet (retour sur investissement) atteindra au bout de la troisième année environ 35% avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 24,6 millions de dollars.

Selon lui, "cet important projet participera non seulement à booster le processus de la production industrielle du pays mais aussi tire son importance dans le domaine agricole", a-t-il indiqué ajoutant que  sur le plan socio-économique, le projet va créer 42 emplois directs.

Pour sa part,  Mme Chefaa a fait savoir que les infrastructures appartenant à ALPHYT étaient déjà prêtes, tandis que l'usine, dont les travaux commenceront dans trois mois, entrera en production en 2019.

Selon cette responsable, ALPHYT est l’unique entreprise activant dans la formulation des phytosanitaires en Algérie, voire en Afrique du Nord. Toutefois, a t –elle  souligné, cette société n’a jamais produit d’herbicides.

Ceci dit, ALPHYT, selon sa première entreprise, est "totalement absente" dans  une gamme des phytosanitaires, en l’occurrence les herbicides, d’où l’intérêt de ce projet, selon elle, pour la filiale d’Asmidal et partant pour l’Algérie.


Lire aussi: Sonatrach en discussion avec 3 partenaires étrangers pour réaliser des projets pétrochimiques (p-dg)


A propos d’Anglo-Impex Ltd, elle a fait savoir que ce  groupe exportait déjà vers l’Algérie en revente en l’état et possède une expérience dans le domaine de l’exportation vers l’Europe de l’Est, l’Asie, et ce, outre l’Algérie.

Ainsi, après la satisfaction de la demande nationale en herbicides, la société mixte projette surtout de passer à l'exportation notamment vers l'Afrique du Nord, et ce, trois ans après sa mise en production, a-t-elle avancé.

"Cette unité sera érigée dans le respect des normes internationales notamment en termes d’environnement", a t –elle indiqué ajoutant qu’ALPHYT va profiter de l’expérience des Emiratis, leader dans le respect de l’environnement."

Mme Chefaa n’a pas manqué, par la même occasion, de noter l’importance des herbicides dans la céréaliculture et d’autres cultures maraîchères.

Pour sa part, Muawia Merghani a indiqué que cette nouvelle usine utilisera des moyens technologiques "très performants", tout en mettant l'accent sur l'expérience acquise par les Emirats, depuis 25 ans, dans la production des herbicides.

Rappelant qu’Anglo-Impex Ltd est une société mixte entre les Amitats-Arabes- Unis (EAU) et l’Inde, son directeur a tenu à mettre en exergue l’importance de cet investissement devant bénéficier de l’expérience (25 ans) acquise par les Amitats dans le domaine de la production des herbicides.

Selon lui, durant les sept (7) dernières années, les EAU a été leader dans la protection de l’environnement. De ce fait, Anglo-Impex Ltd, œuvre aux Emirats dans cette optique à savoir la protection de l’environnement et également des employés- et s’engagera en Algérie à respecter ces aspects.

Algérie/EAU: un pacte d’actionnaires de joint-venture pour la production d'herbicides
  Publié le : mercredi, 28 mars 2018 15:07     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez