FAO: la faim s'intensifie dans le monde

Publié le : samedi, 24 mars 2018 13:10   Lu : 4 fois

ALGER - Les crises alimentaires continuent à frapper et la faim aiguë s'intensifie tandis que 124 millions de personnes dans 51 pays ont enduré des niveaux élevés d'insécurité alimentaire en 2017, soit 11 millions de plus que l'année précédente, a indiqué un nouveau rapport de L'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié sur son site web.

Réalisé chaque année par un groupe de partenaires humanitaires internationaux, le rapport a été présenté par la FAO, l'Union européenne, et le Programme alimentaire mondial (PAM) lors d'une réunion des pays membres de l'ONU à Rome.

Selon ce même rapport, l'insécurité alimentaire aiguë est une forme de faim si grave qu'elle représente une menace immédiate pour la vie ou les moyens de subsistance, a noté le rapport.

Cette augmentation du nombre d'affamés est attribuable en grande partie à la multiplication des conflits nouveaux ou anciens et à l'aggravation de l'insécurité au Myanmar, dans le nord-est du Nigéria, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Yémen, a estimé le rapport.

Les sécheresses prolongées ont également entraîné des mauvaises récoltes consécutives dans les pays déjà confrontés à des niveaux élevés d'insécurité alimentaire et de malnutrition en Afrique orientale et australe.

Le rapport constate que les crises alimentaires sont de plus en plus déterminées par des causes complexes telles que les conflits, les chocs climatiques extrêmes et les prix élevés des denrées alimentaires de base, agissant souvent de manière concomitante.

"La triste situation révélée par ce rapport mondial montre le besoin urgent d'actions simultanées pour sauver des vies, améliorer les moyens d'existence et s'attaquer aux causes profondes des crises alimentaires", a souligné la source.

Les conflits ont continué d'être le principal moteur de l'insécurité alimentaire aiguë dans 18 pays, dont 15 en Afrique et au Moyen-Orient.

C'est la principale raison de la plupart des cas d'insécurité alimentaire aiguë dans le monde, représentant 60 pour cent du total mondial, soit 74 millions de personnes.

D'autre part, les catastrophes climatiques - principalement la sécheresse - ont également été les principaux déclencheurs de crises alimentaires dans 23 pays, dont les deux tiers en Afrique, et ont plongé quelque 39 millions de personnes dans l'insécurité alimentaire aiguë.

Les conflits, les catastrophes climatiques et d'autres facteurs contribuent souvent à des crises complexes qui ont des conséquences dévastatrices et durables sur les moyens d'existence des populations, souligne la source.

Des communautés entières comprenant plus d'enfants et de femmes ont besoin d'un soutien nutritionnel. Leur nombre augmente d'année en année et des solutions durables sont nécessaires si l'on veut renverser la tendance, a-t-elle déploré.

FAO: la faim s'intensifie dans le monde
  Publié le : samedi, 24 mars 2018 13:10     Catégorie : Economie     Lu : 4 foi (s)   Partagez