De fermes instructions pour rattraper le retard accusé dans la réalisation des projets "AADL"

Publié le : jeudi, 22 mars 2018 18:44   Lu : 527 fois
De fermes instructions pour rattraper le retard accusé dans la réalisation des projets "AADL"

ALGER- Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé jeudi à Alger, que la réalisation de certains projets de logement selon la formule location-vente "AADL" à travers différentes wilayas du pays connaissait un retard, indiquant que son secteur avait instruit les maîtres-d'oeuvre à l'effet de respecter les délais impartis.

"Nous enregistrons bel et bien un retard dans la réalisation de certains projets et il convient de le rattraper", a déclaré le ministre en réponse à une question d'un député RND concernant le retard accusé dans la réalisation du programme location-vente dans la wilaya de Guelma lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN), présidée par Said Bouhadja, président de l'APN en présence du ministre des Relations avec le parlement, Tahar Khaoua.

Pour M. Temmar, le secteur s'est assigné comme mission principale de rattraper le retard accusé dans la réalisation des logements AADL, notamment dans la wilaya de Guelma et dans d'autres wilayas, ajoutant que "les programmes connaissant un retard sont suivis de près", précisant que "des mises en demeure et des instructions fermes ont été adressées aux maîtres- d'oeuvre pour qu'ils respectent les délais définis dans les  contrats. En cas de non respect de ces délais, il sera procédé à la résiliation des contrats, a-t-il ajouté.

Le ministère avait tenu en décembre 2017 une réunion pour débattre du déroulement des projets de location-vente "AADL" accusant un retard dans la réalisation durant laquelle plusieurs décisions ont été prises pour l'envoi de mises en demeure et la résiliation des contrats.  

Le ministre effectuera prochainement une visite de travail à la wilaya de Guelma en compagnie des cadres du secteur en vue de relancer les chantiers à l'arrêt.   


Lire aussi: Temmar pose la première pierre du projet de réalisation de 2.500 logements LPP à la nouvelle ville de Sidi Abdallah


La wilaya de Guelma a bénéficié d'un programme de 7.800 logements AADL répartis sur quatre (4) sites, alors que le nombre des souscripteurs a atteint 8.661, soit un manque à gagner de 861 logements l'année prochaine une fois l'enquête en cours achevée, a souligné M. Temmar.   

Selon le ministre, la réception définitive des différents programmes en cours de réalisation dans la wilaya notamment les programmes de location-vente et le logement public locatif (LPL) se fera au plus tard vers la fin 2019 pour les programmes lancés avant 2018, tandis que la réception de ceux lancés en 2018, se fera à en 2020.   

A une autre question sur l'état d'avancement des programmes de logements dans la wilaya de Bejaïa, le ministre a souligné que le secteur adoptait une nouvelle stratégie pour rattraper le retard accusé et finaliser les différents programmes de logements dans la wilaya, basée sur la révision du  calendrier de chaque projet et un suivi sur le terrain, en coordination avec les autorités locales.

Au titre de cette même stratégie, de grands projets relatifs aux logements de type location-vente et public locatif (LPL) seront confiés à des sociétés de réalisation connues pour leur sérieux et dotées de moyens nécessaires.

Il sera procédé également au règlement, à l'amiable, par voie de remboursement ou à travers le recours à la justice, des contentieux inhérents à la propriété de terrains sans omettre le remboursement des redevances financières auprès des sociétés de réalisation, ce qui permettra de relancer les projets à l'arrêt.

Le ministre a indiqué que "ces préoccupations seront minutieusement examinées lors de sa prochaine visite dans la wilaya".

Le programme de logement inscrit au profit de la wilaya de Bejaia depuis 1999 jusqu'au 28 février 2018 est estimé à 112.047 unités, toutes formules confondues, dont 79.321 unités finalisées  (71%), 25.152 unités en cours de réalisation (22%) et 7.574 unités inscrites au programme de 2018, dont les travaux de réalisation n'ont pas encore démarré. 

La réception de 5.932 programmes de logements a été retardée, en raison du non parachèvement des voies et réseaux divers "VRD" (électricité, gaz, eau potable et assainissement), dû à un manque de financement, a-t-il poursuivi.

Le déficit dans le budget de 2018 a été rattrapé, à travers l'octroi d'une enveloppe financière de l'ordre de 1 milliard 530 millions DA à la wilaya, outre 2 milliards supplémentaires destinés à l'aménagement du nouveau pôle urbain de la wilaya qui englobe plusieurs grands projets, et ce à l'issue de la récente visite du ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Nourredine Bedoui dans la wilaya.

De fermes instructions pour rattraper le retard accusé dans la réalisation des projets "AADL"
  Publié le : jeudi, 22 mars 2018 18:44     Catégorie : Economie     Lu : 527 foi (s)   Partagez