Appel à l’économie des eaux d’irrigation et à privilégier l’irrigation localisée

Publié le : dimanche, 11 mars 2018 16:16   Lu : 41 fois
Appel à l’économie des eaux d’irrigation et à privilégier l’irrigation localisée

GHARDAIA - Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a appelé dimanche depuis la wilaya de Ghardaïa à l’économie des eaux d’irrigation, source vitale pour le développement de l’agriculture, et à privilégier les techniques d’irrigation localisées.

S’exprimant lors d’une visite d’un périmètre agricole à Hassi-Lefhal, le ministre a exhorté les agriculteurs à moderniser les réseaux d’irrigation pour les adapter aux exigences d’irrigation localisée, afin d’économiser l’eau et d’accroitre la surface agricole utile.


Lire aussi: L’objectif des 2 millions d’hectares de superficies irriguées sera atteint en 2019


En vue de faire face au déficit hydrique, eu égard à son importance vitale pour la satisfaction des besoins en irrigation, le ministère de tutelle œuvrera dorénavant à la mise en place d’une stratégie d’économie et de valorisation en agriculture irriguée. Cette stratégie porte essentiellement sur l’amélioration de la production agricole, le développement des techniques d’irrigation et l’incitation à l’économie de l’eau, ainsi que l’amélioration de toutes les formes de conception de systèmes d’irrigation, économes d’eau, et d’appui à l’amélioration de la productivité, a-t-il souligné.

En visitant une exploitation agricole spécialisée dans la céréaliculture, d’une superficie de 1.000 ha (extensible à 2.000 ha) dans la région de Hassi-Lefhal (145 km au Sud de Ghardaïa), M. Bouazgui a mis en exergue l’intérêt accordé au secteur semencier qui constitue un pilier majeur de la politique agricole, pour améliorer la productivité des cultures de blé et d’orge, en vue d’assurer la sécurité alimentaire du pays.

"Les pouvoirs publics se sont engagés à poursuivre la modernisation du secteur agricole, en vue de l’ériger en véritable levier de développement socioéconomique du pays, dans le respect des principes de développement durable", a-t-il affirmé en affichant une "satisfaction" pour les résultats obtenus par la wilaya de Ghardaïa en matière de développement agricole.

A la lumière d’un exposé sur les indicateurs de développement du secteur agricole présenté par les responsables locaux des secteurs de l’Agriculture et des Forêts, le ministre a indiqué qu’"à ce rythme, la wilaya de Ghardaïa est devenue un pôle de développement par excellence et une référence".


Lire aussi: Bouazghi: nécessité de l’adaptation des agriculteurs à l’économie des eaux d’irrigation


"Nous encourageons les investisseurs sérieux, en les accompagnants dans leurs missions" (Bouazgui)

"Nous encourageons les investisseurs sérieux, en les accompagnants dans leurs missions", a-t-il assuré avant d’annoncer que l’Etat a débloqué plus de 400 milliards DA pour l’accompagnement dans la wilaya de Ghardaïa des promoteurs, à travers des projets structurants, la réalisation de pistes agricoles, l’électrification des périmètres et la mobilisation de la ressource hydrique agricole.

Abdelkader Bouazgui a estimé, par ailleurs, que la mise en valeur des grands périmètres facilite la mécanisation et la modernisation de l’agriculture afin de la rendre performante et rentable, dégager une plus value et créer de la richesse et des emplois.

En ce qui concerne le secteur des Forêts, il a invité à investir dans la plantation d’espèces d’arbres "utiles", susceptibles de dégager une valeur ajoutée durable pour les populations locales.

Le ministre a réitéré à l'occasion la volonté des pouvoirs publics d’assainir le foncier agricole, en récupérant les terres abandonnées et non-exploitées.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche poursuit sa visite dans la wilaya de Ghardaïa par l’inspection de projets et de périmètres agricole dans les régions de Seb-Seb et de Guerrara.

Appel à l’économie des eaux d’irrigation et à privilégier l’irrigation localisée
  Publié le : dimanche, 11 mars 2018 16:16     Catégorie : Economie     Lu : 41 foi (s)   Partagez