Ouyahia: "les subventions de l'Etat aux prix des carburants, du lait et du pain ne seront pas levées"

Publié le : vendredi, 16 février 2018 17:52
Ouyahia: "les subventions de l'Etat aux prix des carburants, du lait et du pain ne seront pas levées"
Photo APS Archives

BISKRA - Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) et Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé vendredi à Biskra que "les subventions de l'Etat aux prix des carburants, du lait et du pain ne seront pas levées".

"Les subventions de l'Etat aux prix des carburants, du lait et du pain seront maintenues", a indiqué M. Ouyahia, à l'occasion du 21ème anniversaire de la création du RND organisé à la salle omnisports Mohamed-khaldi.

Il a souligné que "quelconque déclaration s'agissant d'une levée de subvention est infondée".

Le SG du RND avait indiqué au début de son allocution que "l'Algérie a une politique sociale constante fondée sur la justice sociale et la solidarité nationale" et que "ce choix doit être consolidé par le travail" qu'il appelle à "sacraliser".

 

  "L'Algérie en permanence en alerte car elle fait partie d'un monde  instable"

 "L'Algérie est en permanence en alerte car elle fait partie d'un monde  confronté à l'instabilité due à ce qu'on appelle le +printemps arabe+ ainsi qu'au fléau du terrorisme," a affirmé le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia.

"L'Algérie a vaincu sur son sol le terrorisme mais celui-ci se trouve tout  autour car le pays est situé dans une région instable", a déclaré le SG du RND dans son allocution à l'occasion de la célébration du 21ème  anniversaire de la fondation de sa formation politique organisé à la salle omnisports Mohamed-Khaledi.

Devant les cadres, élus et militants de son parti, M. Ouyahia a attesté  que l'Armée nationale populaire et les services de sécurité sont capables  de défendre le pays et qu'ils ont besoin d'appui dans l'accomplissement de  leur mission.

 

"Le temps est venu d’imposer la force de la loi pour arrêter le train du  chaos"

Le secrétaire général du Rassemblement national  démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a également soutenu que "le moment était venu d'imposer la force de la loi" pour arrêter ce qu'il a  qualifié de "train du chaos".

"Il est préférable de saisir toutes les opportunités et toutes les  tribunes pour dire aux grévistes dans le secteur de l’éducation et celui de  la santé de regagner leurs postes", a dit M. Ouyahia, également Premier  ministre, à l’occasion de la célébration du 21ème anniversaire de la  création du RND dans la salle omnisports Mohamed-Khaldi de la capitale des  Ziban.

"Protégez vos droits et protégez les droits du pays", a-t-il lancé, à ce propos, à l’attention des grévistes.

Devant les cadres, élus et militants de sa formation politique, M. Ouyahia  a fait état de la nécessité d’"expliquer au citoyen que de pareilles  situations ne peuvent pas durer", affirmant qu’"il est temps de dénoncer  ces comportements au nom de la démocratie et de la liberté d'expression". 

 

"L'Algérie a fait le pari de vaincre les manoeuvres et les tromperies par  un langage de vérité"

 Le secrétaire général du Rassemblement national  démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a affirmé, vendredi à Biskra, que  l'Algérie avait "fait le pari de vaincre les manoeuvres et les tromperies  par un langage de vérité".

Ouyahia, également Premier ministre, a démenti à cette occasion "avec force" les allégations faisant état de la levée des subventions sur certaines denrées alimentaires de base, et ce, lors de la célébration du  21ème anniversaire de la création du RND à la salle omnisports  Mohamed-Khaldi.

Il a ajouté, dans ce contexte, que "certains disent que le régime veut affamer le peuple, mais cela n’est pas vrai", assurant qu'"il n’y aura pas  de levée de subventions sur le pain, le carburant ou le lait, de même qu’il  n'y aura aucune augmentation dans la facturation de la consommation  d'électricité".

S’agissant de l'initiative de collecter des signatures pour "sauver" l'Algérie, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique  s'est interrogé : "La sauver de qui ?", avant de se demander encore:  "Sauver l'Algérie de ceux qui la veulent immobile ou la sauver du processus  de construction et d’édification?".

 

Grève des médecins résidents: "Nous ne voulons pas d'une désertification  médicale en Algérie"

 Le secrétaire général du Rassemblement national  démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a affirmé vendredi à Biskra qu'il ne voulait pas d’une "désertification médicale en Algérie", en évoquant les  protestations des médecins résidents.

"Il est aisé pour un ministre ou un responsable de supprimer le service  civil pour les médecins résidents car il habite Alger, la capitale, mais qui prendra alors en charge les patients des régions intérieures et du  Sud?", s’est notamment interrogé M. Ouyahia au cours de son allocution prononcée à la salle omnisports Mohamed-Khaledi, à l’occasion de la  célébration du 21ème anniversaire de la fondation du RND.

S’adressant à cette catégorie de médecins, le SG du RND, également Premier  ministre, a déclaré : "Avant de défendre vos droits, défendez votre patrie". Et d'ajouter : "Nous, au sein du RND, nous soutenons la position  du Parlement avec ses deux chambres concernant la protestation des médecins résidents".

"Il est temps au nom de la démocratie et de la liberté d’expression de  dénoncer ces agissements et nous devons expliquer au citoyen que pareilles choses ne doivent pas perdurer", a encore ajouté M. Ouyahia.

Ouyahia: "les subventions de l'Etat aux prix des carburants, du lait et du pain ne seront pas levées"
  Publié le : vendredi, 16 février 2018 17:52     Catégorie : Economie     Lu : 16 foi (s)   Partagez