Energies renouvelables: Guitouni propose la création d'un Conseil consultatif

Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 17:33   Lu : 572 fois
Energies renouvelables: Guitouni propose la création d'un Conseil consultatif
Photo APS

ALGER - Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a préconisé jeudi la création d'un Conseil consultatif regroupant l'ensemble des parties concernées par la mise en œuvre du Programme national des énergies renouvelables.

S'exprimant lors d'un panel tenu dans le cadre de la Conférence-exposition sur la transition énergétique, qui se tient du 17 au 19 janvier à Alger, M. Guitouni a avancé que la création d'un tel conseil, regroupant notamment les institutions, les industriels nationaux et étrangers, les chercheurs et les experts, permettrait de "pérenniser la concertation et l'échange" pour la concrétisation du Programme national des énergies renouvelables.

Selon lui, le défi de l'Algérie en matière de transition énergétique consiste à mettre en place une véritable activité économique orientée vers les énergies renouvelables grâce à une industrie locale.


Lire aussi: Transition énergétique: assurer la sécurité du pays et se libérer des hydrocarbures fossiles


Il a ainsi considéré qu'une alliance entre l'intégration nationale et les énergies renouvelables à grande échelle, à travers un tissu d'entreprises, de PME et de sous-traitants, s'imposait.

Par ailleurs, il a annoncé qu'un avis d'appel d'offre serait prochainement lancé à l'adresse des investisseurs désirant activer sur le marché national des énergies renouvelables.

Pour sa part, le P-dg de la Société de distribution de l'électricité et du gaz (Sonelgaz), Mohamed Arkab, a indiqué que la réalisation de centrales électriques conventionnelles avait permis à son groupe d'acquérir un "important capital d'expérience" qu'il consacre actuellement au développement de ses activités dans le domaine des énergies renouvelables.

Sonelgaz compte actuellement 300 ingénieurs et techniciens spécialisés dans les énergies renouvelables formés dans des instituts supérieurs algériens et étrangers, a-t-il fait savoir, ajoutant que sa société a, d'ores et déjà, mis en place un noyau engineering opérationnel, élaboré des cahiers des charges tout en entretenant une collaboration avec des partenaires étrangers.

Il a également relevé que des expériences de production de l'électricité à partir du solaire, menées par la Sonelgaz dans des régions du sud (Tindouf...) et des hauts plateaux ainsi que du nord du pays, avaient donné "satisfaction".

De son côté, le président de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG), Abdelkader Choual, a expliqué que le cadre juridique régissant le développement des énergies renouvelables était favorable à l'investissement national (public/privé) et étranger.


Lire aussi: Ould Kaddour: la transition énergétique nécessite des partenaires nationaux et étrangers


Il a, à cet effet, appelé les opérateurs à investir dans le domaine des énergies renouvelables et de bénéficier des mesures incitatives décrétées par l'Etat pour effectuer une transition énergétique réussie.

Pour rappel, cette conférence-exposition sur la transition énergétique vont tenter de répondre à plusieurs questions: Comment concilier dans un premier temps les besoins croissants du marché interne avec les engagements de l’Algérie en matière de production commerciale destinée à l’exportation? Faut-il continuer à exporter les hydrocarbures à l’état brut ou doit-on encourager le développement d’une industrie de la transformation? Comment doter l’Algérie d’une industrie nationale de production de biens et de services dans le secteur de l’énergie et comment encourager l’innovation et la formation dans ce domaine?

D'autre part, il sera question d'esquisser l’ébauche d'une feuille de route pour réussir la transition énergétique et la naissance de capacités nationales d’innovation, de production, de maintenance et de services créatrices d’emplois nouveaux et durables et de richesses.

Energies renouvelables: Guitouni propose la création d'un Conseil consultatif
  Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 17:33     Catégorie : Economie     Lu : 572 foi (s)   Partagez